Après avoir raflé tous les honneurs en vélo de montagne au cours de sa carrière sur la scène internationale, la cycliste canadienne Catharine Pendrel a finalement mis la main sur sa première médaille olympique, samedi, aux Jeux de Rio.

En fait, c’est un petit miracle que la Britanno-Colombienne de 35 ans a réalisé sur le parcours du Centre de vélo de montagne de Deodoro. Après avoir chuté en tout début de course, Pendrel a graduellement remonté ses rivales pour atteindre la troisième marche du podium.

Catharine Pendrel a réalisé une remontée spectaculaire samedi sur le parcours olympique de vélo de montagne (COC Photo/David Jackson).

Catharine Pendrel a réalisé une remontée spectaculaire samedi sur le parcours olympique de vélo de montagne (COC Photo/David Jackson).

Après avoir passé les premiers tours en queue du peloton avec un retard de plus d’une minute, la Canadienne a retrouvé sa compatriote Emily Batty dans le groupe de poursuite au quatrième tour. Son retard sur les meneuses avait alors fondu de moitié.

Une lutte à finir pour la troisième place s’est alors dessinée entre les deux Canadiennes et la Suisse Jolanda Neff.

Pendrel a puisé dans ses ressources pour se détacher de ses deux rivales. Elle s’est ensuite lancée aux trousses de Maja Wloszczowska, deuxième à l’amorce du sixième et dernier tour de 4,84 kilomètres.

La Polonaise a toutefois réussi à protéger son rang et à filer vers la médaille d’argent. Pendrel (+ 1 minute 26 secondes) a finalement franchi l’arrivée en troisième place, tout juste devant Emily Batty (+ 1 minute 28 secondes) qui a terminé quatrième.

Après avoir été aux avant-postes du groupe de 29 concurrentes tout au long de la course, Jenny Rissveds a remporté la médaille d’or. Championne du monde en titre chez les moins de 23 ans, la Suédoise de 22 ans a franchi le parcours en 1 h 30 min 15 s. Elle a conclu avec une avance de 37 secondes sur Wloszczowska.

Il s’agissait d’une troisième présence olympique pour Catharine Pendrel, qui s’était classée quatrième aux Jeux de Pékin et neuvième à ceux de Londres.

Cinquième lors des derniers Championnats du monde, la Canadienne est présentement neuvième au classement de l’Union cycliste internationale.

Trois fois médaillée cette saison en Coupe du monde, Pendrel était l’une des favorites pour l’épreuve olympique de Rio.

À son long palmarès, elle compte deux titres de championne du monde (2014 et 2011). Médaillée d’or aux derniers Jeux du Commonwealth, elle a également remporté la médaille d’argent aux Jeux panaméricains de 2015.

Il s’agit d’une première médaille olympique canadienne à cette épreuve depuis celle de Marie-Hélène Prémont remportée aux Jeux d’Athènes, en 2004. La Québécoise avait alors raflé la médaille d’argent.