Biographie :

On doit à Diana Matheson le but vainqueur, après 92 minutes de jeu, qui a procuré au Canada la médaille de bronze aux Jeux de 2012. Les Jeux de Londres étaient ses deuxièmes, et quatre ans auparavant, elle avait pris part à Beijing 2008. Diana a aussi participé à quatre coupes du monde de la FIFA. Lors de son premier tournoi en 2003, le Canada a terminé au 4e rang. La même année, elle ralliait les rangs de l’équipe nationale senior à l’âge de 18 ans. Lors de la Coupe du monde présentée à domicile en 2015, elle n’a goûté au jeu qu’une seule fois à l’occasion du match de quarts de finale contre l’Angleterre. Sa présence sur le terrain relevait d’un exploit puisqu’elle venait de reprendre le jeu après une déchirure du ligament croisé antérieur gauche qu’elle avait subie en octobre 2014 lors d’un match amical contre le Japon. Plus tôt en 2015, elle s’était aussi fracturé le pied pendant sa convalescence. Au début 2016, elle était membre de l’équipe qui a terminé au 2e rang à la qualification olympique de la CONCACAF et a mérité une participation aux Jeux de Rio, où l’équipe canadienne a remporté la médaille de bronze. Diana a pris part aux Jeux panaméricains en 2011 à Guadalajara et en 2007 à Rio, où l’équipe a respectivement remporté l’or et le bronze.

À propos de Diana

Famille : Ses parents s’appellent Jon Matheson et Laurel Mae Matheson. Elle a une sœur cadette, Kathryn et un frère aîné, Stuart. Débuts : Elle a commencé à jouer au soccer à l’âge de 5 ans. Au-delà du soccer : Avec ses coéquipières Christine Sinclair, Karina LeBlanc et Rhian Wilkinson, elle a fondé Strive4 afin d’inspirer les jeunes. En 2008, elle a obtenu son baccalauréat ès arts en économie de l’université de Princeton. Elle soutient Olympiques spéciaux Canada et Right to Play. On la surnomme D. En voyage, elle apporte toujours son iPad mini pour faire les mots croisés du New York Times et elle collectionne les épinglettes.