Après avoir remporté l’or et l’argent à Beijing 2008, le cavalier Eric Lamaze grimpe à nouveau sur le podium olympique, cette fois-ci à Rio avec Fine Lady 5.

Eric Lamaze lors de la finale de saut d'obstacles aux Jeux olympiques de Rio, le 19 août 2016. (AP Photo/John Locher)

Eric Lamaze lors de la finale de saut d’obstacles aux Jeux olympiques de Rio, le 19 août 2016. (AP Photo/John Locher)

Après les deux rondes de sauts réglementaires au centre équestre de Deodoro, six cavaliers étaient à égalité en première place. Une ronde ultime a donc été nécessaire pour déterminer les médaillés.

Le Canadien et sa monture ont réalisé le meilleur temps de la ronde décisive (42,09 s), mais une pénalité de quatre points les a relayé au troisième rang.

« C’est incroyable, a dit le cavalier après la fin de l’épreuve. Fine Lady et moi avons travaillé très fort durant les Jeux. Après avoir pris part à la compétition par équipes qui a aussi nécessité une ronde ultime, puis d’avoir connu un sans faute jusqu’au dernier tour de piste aujourd’hui, c’est fantastique. »

Rio 2016: Eric Lamaze

Eric Lamaze et Fine Lady 5 durant la finale du saut d’obstacles aux Jeux olympiques de Rio, le 19 août 2016. (Photo: Mark Blinch)

« Je ne pensais jamais connaître du succès à nouveau aux Jeux olympiques, a dit Lamaze, lui qui a été double médaillé en 2008 avant le décès de son cheval Hickstead. À un certain moment je ne savais même plus si j’en avais le cœur, mais aujourd’hui j’ai eu ma réponse. »

Avec ses trois médailles, Eric Lamaze est le cavalier le plus décoré de l’histoire du Canada aux Jeux olympiques.