Biographie :

Le grand moment de la carrière de Lizanne Murphy est survenu lors de la fête du Canada, en 2012, alors que l’équipe nationale féminine s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de 2012. C’était l’occasion parfaite pour la joueuse qui rêvait de représenter son pays depuis l’enfance, où elle regardait les Jeux olympiques à la télévision. L’Universiade 2005 a été la première compétition internationale de Lizanne. Elle a acquis de l’expérience en compétition multisport aux Jeux panaméricains de 2007 où elle a joué une moyenne de 18,2 minutes en cinq matchs.

Aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, Lizanne a terminé ex æquo au chapitre de la moyenne des points par match (9,0) au sein de l’équipe. Le Canada a remporté la médaille d’or de cette compétition. Elle a aussi contribué à la victoire canadienne aux Championnats des Amériques FIBA qui a qualifié le pays pour Rio 2016. Lizanne a participé à deux Championnats du monde de la FIBA, y compris en 2014, lorsque l’équipe a terminé au 5e rang, le meilleur résultat des Canadiennes depuis 1986.

Pendant sa carrière à l’université Hofstra, Lizanne a accumulé 1245 points et 988 rebonds (deuxième meilleur résultat de l’établissement) et a aussi joué le rôle de capitaine d’équipe. Elle a été nommée à l’équipe CAA All-Academic à deux reprises, de même qu’à la première et la troisième équipe CoSIDA Academic All-District. Lizanne a été joueuse professionnelle en Finlande (2007-2008), en Lithuanie (2008-2009), en Slovaquie (2009-2010), en Pologne (2010-2011) et plus récemment en France (depuis 2011).

À propos de Lizanne

Famille : Elle est la fille d’Harold et Maureen Murphy. La combativité de son père et la compassion de sa mère sont une source d’inspiration pour elle. Sa sœur aînée s’appelle Shannon et son frère cadet, Desmond. Débuts : Elle a commencé à jouer au basketball à l’âge de 9 ans. Son père jouait à l’université et il a inscrit tous ses enfants au basketball lorsque la famille s’est installée à Beaconsfield. Au-delà du basketball : Elle aime la lecture, la cuisine et le yoga. Elle a obtenu son diplôme de l’université Hofstra en 2007 (baccalauréat ès sciences en biologie avec mineures en chimie, français et psychologie). Sa devise : Ce qu’il faut, c’est tout ce que vous avez à donner. Avant chaque match, Tamara Tatham et elle dansent dans leur chambre. Elle possède une paire de chaussettes blanches chanceuses. Elle est ambassadrice de l’Association Rêves qui réalise le rêve d’enfants malades. En voyage, elle apporte toujours un oreiller que sa mère lui a offert lors de sa première année au sein de l’équipe nationale. On la surnomme Liz, Lizard ou Murph.