La délégation d'Équipe Canada à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Beijing 2022

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 4
Silver medal icon 8
Bronze medal icon 14

Porte-drapeaux

Cérémonie d’ouverture

Cérémonie de clôture

Résumé des Jeux

XXIVes  Jeux olympiques d’hiver

Équipe Canada était représentée par 215 athlètes aux Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing. L’équipe comprenait 106 athlètes qui s’identifiaient comme des femmes ou ont participé à des épreuves féminines, le plus grand nombre dans l’histoire du Canada aux Jeux olympiques d’hiver.

Composition d’Équipe Canada à Beijing 2022

De nombreuses pages d’histoire ont aussi été écrites par des athlètes qui ont contribué aux 26 médailles remportées par Équipe Canada.

Médaillés d’Équipe Canada à Beijing 2022

Le patineur de vitesse courte piste Charles Hamelin et la capitaine de l’équipe féminine de hockey Marie-Philip Poulin ont tous deux remporté l’or après avoir partagé l’honneur d’être les porte-drapeaux d’Équipe Canada lors de la cérémonie d’ouverture.

Dans le cas d’Hamelin, la médaille d’or qu’il a remportée avec l’équipe masculine du relais 5000 m était la sixième médaille olympique de sa carrière, ce qui lui vaut une égalité en tant qu’athlète olympique d’hiver le plus décoré du Canada et athlète olympique masculin le plus décoré du Canada. Il est le quatrième athlète (et le premier dans un sport autre que le hockey) à remporter quatre médailles d’or olympiques pour le Canada. À 37 ans, il est devenu le  médaillé olympique le plus âgé en patinage de vitesse sur piste courte et il est aussi le premier patineur de vitesse courte piste à remporter une médaille à cinq éditions des Jeux olympiques.

  • Les patineurs de vitesses réagissent en se serrant les épaules sur la patinoire.
  • Charles Hamelin saute sur le podium alors que ses coéquipiers le pointent du doigt. Charles Hamelin est au centre tandis que deux coéquipiers sont de chaque côté, formant un triangle. Le logo des Jeux en blanc est sur un arrière-plan bleu.
  • Marie-Philip Poulin d'Équipe Canada porte le drapeau dans son dos, sa médaille d'or au cou après la victoire du Canada contre les États-Unis d'Amérique en finale du hockey féminin à Beijing 2022.
  • Sarah Nurse lève un gant et son bâton de l'autre main dans les airs pour célébrer son but lors du match de la finale contre les États-Unis à Beijing 2022
  • Les joueuses de hockey d'Équipe Canada célèbrent un but.
  • Sarah Fillier marque un deuxième but contre la gardienne de but suédoise Emma Soderberg à Beijing 2022
  • Les membre de l'équipe féminine de hockey sur glace s'enlacent avec fougue après avoir gagné l'or à Beijing 2022.
  • Les joueuses d'Équipe Canada sont bras dessus bras dessous, la médaille d'or autour du cou et chantent l'hymne national canadien, après leur victoire en finale en hockey féminin à Beijing 2022.

Poulin est devenue le premier joueur de hockey – homme ou femme – à marquer dans quatre finales olympiques alors que le Canada est demeuré invaincu tout au long tournoi. « Capitaine Clutch » est l’une des deux joueuses de l’équipe – avec Rebecca Johnston – ayant remporté une troisième médaille d’or olympique en carrière et une quatrième médaille olympique consécutive.

Parmi les autres performances exceptionnelles au sein de l’équipe féminine de hockey, soulignons les 18 points amassés par Sarah Nurse, un record du tournoi olympique. Brianne Jenner a été nommée joueuse par excellence du tournoi après avoir marqué neuf buts à Beijing pour égaler le record des Jeux. Âgée de seulement 21 ans, Sarah Fillier a terminé au deuxième rang des buteuses du tournoi avec huit buts. Ann-Renée Desbiens a affiché un bilan de 5-0 devant le filet avec une moyenne de buts alloués de 1,80 et un pourcentage d’arrêts de .940.

Équipe Canada a vu deux de ses athlètes remporter trois médailles à Beijing : la patineuse de vitesse longue piste Isabelle Weidemann et le patineur de vitesse courte piste Steven Dubois.

  • Isabelle Weidemann comme porte-drapeau de la cérémoniee de clôture de Beijing 2022.
  • Isabelle Weidemann sur la glace lors de la finale du 5000 mètres au patinage de vitesse sur longue piste de Beijing 2022
  • Ivanie Blondin, Isabelle Weidemann et Valérie Maltais se tiennent par les épaules et tendent le résultat de leur temps vers la caméra pour célébrer leur médaille d'or à l'épreuve de poursuite par équipe au patinage de vitesse sur longue piste de Beijing 2022
  • Ivanie Blondin avec le drapeau canadien.
  • Laurent Dubreuil lève les bras dans les airs sur la patinoire.
  • Steven Dubois tenant le drapeau du Canada après sa course
  • La patineuse de vitesse canadienne Kim Boutin sur le podium du 500 m courte piste. Elle soulève sa médaille de bronze avec la main gauche et tient son bouqut de fleurs avec la main droite.

Weidemann a remporté la première médaille du Canada à Beijing 2022, soit le bronze au 3000 m féminin. Elle a ensuite ajouté l’argent au 5000 m avant de décrocher l’or de la poursuite par équipes aux côtés d’Ivanie Blondin et de Valérie Maltais grâce à un record olympique. Les performances de Weidemann lui ont valu d’être choisie comme porte-drapeau d’Équipe Canada pour de la cérémonie de clôture.

Blondin a ensuite remporté une médaille d’argent individuelle dans l’épreuve de départ groupé. Maltais est devenue la troisième athlète au monde seulement à remporter des médailles olympiques dans les deux disciplines de patinage de vitesse, elle qui avait récolté une médaille d’argent au relais en courte piste aux Jeux de Sotchi 2014.

Laurent Dubreuil a ajouté une médaille d’argent au 1000 m masculin pour porter le total du Canada à cinq médailles en patinage de vitesse sur longue piste, la meilleure récolte du pays dans ce sport depuis Vancouver 2010.

Avant de remporter l’or avec l’équipe du relais 5000 m masculin (qui comprenait aussi Pascal DionJordan Pierre-Gilles et Maxime Laoun), Dubois avait récolté l’argent au 1500 m et le bronze au 500 m. Du côté féminin, Kim Boutin a elle aussi remporté une médaille de bronze au 500 m portant ainsi son son total de médailles olympiques en carrière à quatre.

  • Les planchistes canadiens Max Parrot et Mark McMorris sur le podium du slopestyle masculin àa Beijing 2022. Les deux Canadiens sont drapés du drapeau canadien.
  • Max Parrot présente sa médaille à la caméra.
  • Eliot Grondin célèbre après sa médaille d'argent
  • Meryeta O'Dine tient le drapeau canadien dans son dos après avoir atteint le podium du snowboard cross féminin à Beijing 2022
  • Eliot Grondin et Meryeta O'Dine célèbrent leur médaille de bronze en se serrant dans les bras à la fin de l'épreuve de snowboard cross par équipes mixtes à Beijing 2022.

La première médaille d’or du Canada aux Jeux a été remportée par Max Parrot à l’épreuve masculine de slopestyle en snowboard. Pour les deuxièmes Jeux consécutifs, il a partagé le podium de cette épreuve avec Mark McMorris, qui a remporté sa troisième médaille de bronze olympique consécutive. Parrot est devenu double médaillé à Beijing quand il a décroché le bronze au big air.

Deux autres Canadiens ont été doubles médaillés en snowboard. Eliot Grondin et Meryeta O’Dine ont respectivement remporté l’argent et le bronze dans leur épreuve individuelle de snowboard cross avant d’unir leurs forces pour décrocher le bronze dans la toute première épreuve olympique de snowboard cross par équipes mixtes.

Ce ne fut pas la seule nouvelle épreuve olympique dans laquelle le Canada a connu du succès. Le quatuor composé d’Alexandria LoutittMatthew SoukupAbigail Strate et Mackenzie Boyd-Clowes a remporté la première médaille olympique du Canada en saut à ski, soit le bronze à l’épreuve mixte par équipes. Le trio de Marion ThénaultMiha Fontaine et Lewis Irving a aussi remporté une médaille de bronze dans l’épreuve mixte de sauts par équipes en ski acrobatique. Il s’agissait de la première médaille olympique du Canada dans une épreuve de sauts acrobatiques en 20 ans.

  • Les sauteurs à ski d'Équipe Canada Abigail Strate, Matthew Soukup, Alexandria Loutitt et Mackenzie Boyd-Clowes tiennent leurs skis de la main droite, la mascotte des Jeux de la main gauche et ils se penchent vers l'arrière pour célébrer leur médaille de bronze à l'épreuve de saut à ski mixte par équipes à Beijing 2022.
  • Marion Thénault, Miha Fontaine et Lewis Irving s'enlacent par les épaules sur le podium pour célébrer leur médaille de bronze au saut à ski par équipe mixte de Beijing 2022
  • La bobeuse Christine de Bruin d'Équipe Canada a la visière levée et est toujours dans son bobsleigh à l'arrivée d'une descente en monobob à Beijing 2022.
  • Quatre bobeurs se serrent dans les bras après avoir remporté une médaille. Un des quatre a retiré son casque noir et le tient d'une main.

Christine de Bruin a récolté une médaille de bronze dans les débuts olympiques du monobob féminin. Justin Kripps a piloté son équipage composée par Ryan SommerCam Stones et Ben Coakwell jusqu’à la médaille de bronze en bob à quatre masculin, faisant de lui le premier pilote canadien à remporter des médailles olympiques dans les épreuves de bob à deux et à quatre.

Brad Gushue et Mark Nichols ont effectué un retour sur le podium olympique après une absence de 16 ans, remportant le bronze en curling masculin aux côtés de Brett GallantGeoff Walker et Marc Kennedy. Le nombre d’années écoulées entre leur médaille d’or aux Jeux de Turin 2006 et leur retour sur le podium à Beijing est le plus important dans l’histoire canadienne aux Jeux olympiques d’hiver.

  • De gauche à droite, Geoff Walker, Brett Gallant, Mark Nichols et Brad Gushue lèvent le pouce et sourient, côte à côte sur la glace, après leur victoire de bronze au curling masculin à Beijing 2022
  • Le Canadien Brad Gushue, à droite, regarde une médaille de bronze avec son coéquipier Mark Nichols à ses côtés. Ils portent tous deux leur médaille de bronze au ruban rouge au cou.
  • Le skieur alpin d'Équipe Canada Jack Crawford lève les bras dans les airs après sa course de slalom de l'épreuve de combiné alpin à Beijing 2022.
  • Les skieuses acrobatiques d'Équipe Canada Cassie Sharpe, à gauche, et Rachael Karker, à droite entourent la championne olympique Eileen Gu sur le podium de demi-lune en ski acrobatique.
  • Mikaël Kingsbury sur le podium
  • Marielle Thompson lève un bâton d'une main et un ski dans l'autre avec le drapeau du Canada haut dans les airs pour célébrer sa médaille d'argent gagnée au ski cross en ski acrobatique à Beijing 2022

Jack Crawford a remporté la toute première médaille olympique du Canada dans une épreuve de combiné alpin en gagnant le bronze. Le Canada a décroché un double podium à l’épreuve féminine de demi-lune en ski, Cassie Sharpe récoltant l’argent et Rachael Karker le bronze.

Mikaël Kingsbury est monté sur le podium olympique pour les troisièmes Jeux consécutifs grâce à une médaille d’argent qui a fait de lui le premier skieur de bosses masculin à remporter trois médailles olympiques.

Avec sa médaille d’argent, Marielle Thompson a prolongé la séquence de podiums du Canada en ski cross féminin. Le Canada a remporté une médaille à tous les Jeux depuis les débuts olympiques de l’épreuve à Vancouver 2010.

Ville hôte de Beijing 2022

En 2022, la capitale de la Chine a accueilli les XXIVes Jeux olympiques d’hiver. Il s’agissait des premiers Jeux d’hiver pour Beijing, qui a aussi organisé les Jeux de la XXIXe Olympiade en 2008. Les Jeux de Beijing se sont déroulés du 4 au 20 février 2022.

Beijing est la seule ville chinoise à avoir accueilli des Jeux olympiques, et elle est la seule ville au monde à avoir organisé à la fois des Jeux olympiques d’été et d’hiver. Elle est aussi la neuvième ville à avoir accueilli les Jeux plus d’une fois.

Les Jeux olympiques d’hiver de 2022 ont été octroyés à Beijing lors de la 128e Session du CIO qui a eu lieu le 21 juillet 2015. La capitale chinoise a reçu 44 voix et a ainsi battu Almaty, au Kazakhstan, qui a récolté 40 voix. Les candidatures d’Oslo, Cracovie, Lviv et Stockholm avaient toutes été retirées avant le vote. Harbin est aussi la seule autre ville chinoise de l’histoire à avoir posé une candidature pour être l’hôte des Jeux par le passé.

Restez au courant des sports dans lesquels le Canada a gagné des places de quota pour Beijing 2022 grâce à notre tableau officiel de suivi des qualifications

Pays hôte de Beijing 2022

La Chine est située en Asie orientale et bordée par la mer de Chine orientale, le golfe de Corée, la mer Jaune et la mer de Chine méridionale. Elle partage aussi ses frontières avec la Corée du Nord et le Vietnam.

La Chine est le premier pays en importance pour sa population avec ses 1,4 milliard d’habitants. La majeure partie de cette population se trouve dans la portion orientale du pays, compte tenu du relief montagneux et des nombreux déserts qui se trouvent à l’ouest. Beijing, la capitale de la République populaire de Chine, est l’une des villes les plus peuplées avec ses quelque 21 700 000 habitants.

Malgré sa vaste superficie, toute la Chine vit au même fuseau horaire, UTC+8 (13 heures en avance sur l’heure normale de l’Est). La langue officielle de la chine est le chinois standard ou mandarin, et 91,6 % de la population est du peuple Han.

Le pays a déclaré son indépendance et s’est proclamé République populaire de Chine le 1er octobre 1949. Aujourd’hui, la Chine est un État communiste comptant 23 provinces, cinq régions autonomes et quatre municipalités. Xi Jinping en est le président depuis le 14 mars 2013.

Les médailles de Beijing 2022

  • Les médailles d'or, d'argent et de bronze des Jeux de Beijing présentées sur fond noir.

Les médailles de Beijing 2022 sont appelées « Tong Xin », signifiant « Ensemble nous ne formons qu’un ». Elles sont chacune composées de cinq cercles et d’un centre, le concept s’inspirant des anciens pendentifs chinois en jade avec cercles concentriques. Sur la face avant, les anneaux olympiques sont entourés de motifs de glace, de neige et de nuages s’inspirant de motifs chinois traditionnels. Sur le revers, l’emblème de Beijing 2022 est entouré de 24 points pour la 24e édition des Jeux olympiques d’hiver. Ils sont placés de manière à ressembler à une carte céleste en l’honneur des athlètes qui tenteront de briller comme des étoiles alors qu’ils concourront pour ces médailles.

La mascotte de Beijing 2022

Bing Dwen Dwen. (Beijing 2022)

La mascotte de Beijing 2022 est le panda Bing Dwen Dwen. La création de la mascotte officielle avait fait l’objet d’un concours de design. Parmi les critères, elle devait représenter la culture chinoise. Pas étonnant qu’on se retrouve avec l’animal le plus populaire du pays du Soleil levant!

« Bing » se traduit par « glace », et symbolise également la pureté et la force des athlètes, et « Dwen Dwen » représente les enfants. La mascotte incarne la force et la volonté des athlètes et contribuera à promouvoir l’esprit olympique pendant les Jeux.

Ce joyeux panda symbolise les caractéristiques uniques de la Chine et des Chinois. Son costume ressemble un peu à celui d’un astronaute, et ce n’est pas par hasard : cela fait écho aux nouvelles technologies, pour un avenir aux possibilités infinies. Et voyez-vous le coeur dans sa patte gauche? Il évoque l’hospitalité du pays hôte.

Selon le comité organisateur, « avec son costume de glace, son coeur d’or et son amour pour tous les jeux d’hiver, ce panda est prêt à partager le véritable esprit des Olympiques avec le monde entier ».

Flambeau olympique de Beijing 2022

Évoquant le feu et la glace avec l’agencement d’un ruban rouge flamboyant à l’intérieur et d’un ruban plaqué argent sur la face extérieure, le flambeau, nommé « Flying » (l’Envol) – symbolise « la lumière et la chaleur qu’il portera sur la scène des sports d’hiver ». Le concept final signé Li Jianye a été retenu parmi 182 soumissions dans le cadre d’un concours international. Le concept du flambeau  fait écho à la vasque qui contenait la flamme olympique pendant les Jeux olympiques de 2008, une façon de mettre en valeur l’héritage olympique de la ville. La forme du flambeau a été inspirée par une plante en croissance qui perce le sol. Les endroits où on peut voir le ruban rouge à travers l’extérieur argenté symbolisent la Grande Muraille de Chine et les traces que les athlètes laissent sur la glace et la neige. Sur le bas de la poignée du flambeau, un motif de flocons de neige représente l’art chinois du papier découpé. La position de deux flambeaux pour le relais de la flamme symbolise une poignée de main de coopération.

Sites olympiques de Beijing 2022

Au total, 12 sites de compétitions, dispersés parmi les villes de Beijing, de Yanqing et de Zhangjiakou, ont servi à la tenue des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2022.

Sites olympiques de Beijing 2022

Le secteur de Beijing inclut les sites qui accueillaient les compétitions olympiques de curling, de hockey sur glace, de patinage artistique, de patinage de vitesse sur courte et longue pistes, ainsi que le site de big air en snowboard et ski acrobatique. C’était également le site des cérémonies d’ouverture et de clôture de Jeux. Le secteur de Yanqing a accueilli les épreuves de ski alpin, de bobsleigh, de skeleton et de luge, alors que le secteur de Zhangjiakou était l’hôte des épreuves de snowboard, de ski acrobatique, de ski de fond, de saut à ski, de combiné nordique et de biathlon.

Médaillés canadiens

Épreuve Athlète Rang Sport
3000 m - femmesIsabelle WeidemannBronzePatinage de vitesse - longue piste
Bosses - hommesMikaël KingsburyArgentSki acrobatique
Slopestyle - hommesMax ParrotOrSnowboard
Slopestyle - hommesMark McMorrisBronzeSnowboard
500 m - femmesKim BoutinBronzePatinage de vitesse courte piste
Par équipes - mixteMackenzie Boyd-Clowes, Alexandria Loutitt, Matthew Soukup, Abigail StrateBronzeSaut à ski
Snowboard cross - femmesMeryeta O'DineBronzeSnowboard
1500 m - hommesSteven DuboisArgentPatinage de vitesse courte piste
Combiné alpin - hommesJack CrawfordBronzeSki alpin
Snowboard cross - hommesEliot GrondinArgentSnowboard
Sauts par équipes - mixteMarion Thénault, Miha Fontaine, Lewis IrvingBronzeSki acrobatique
5000 m - femmesIsabelle WeidemannArgentPatinage de vitesse longue piste
Snowboard cross - par équipes mixtesEliot Grondin, Meryeta O'DineBronzeSnowboard
500 m - hommesSteven DuboisBronzePatinage de vitesse courte piste
Monobob - femmesChristine de BruinBronzeBobsleigh
Big air - hommesMax ParrotBronzeSnowboard
Poursuite par équipes - femmesIvanie Blondin, Valérie Maltais, Isabelle WeidemannOrPatinage de vitesse longue piste
Relais 5000 m - hommesSteven Dubois, Pascal Dion, Charles Hamelin, Jordan Pierre-Gilles, Maxime LaounOrPatinage de vitesse courte piste
FemmesÉquipe CanadaOrHockey sur glace
Ski cross - femmesMarielle ThompsonArgentSki acrobatique
Demi-lune - femmesCassie SharpeArgentSki acrobatique
Demi-lune - femmesRachael KarkerBronzeSki acrobatique
HommesBrad Gushue, Brett Gallant, Geoff Walker, Mark Nichols, Marc KennedyBronzeCurling
1000 m - hommesLaurent DubreuilArgentPatinage de vitesse longue piste
Départ groupé - femmesIvanie BlondinArgentPatinage de vitesse longue piste
Bob à quatre - hommesJustin Kripps, Ryan Sommer, Ben Coakwell, Cam StonesBronzeBobsleigh

Équipes