Biographie :

Scott Gow a écrit une page de l’histoire du biathlon canadien lors des Championnats du monde de l’IBU de 2016 en remportant la médaille de bronze du relais 4×7,5 km en compagnie de son frère cadet Christian, de Nathan Smith et de Brendan Green. Il s’agissait de la première médaille du Canada de relais masculin aux Championnats du monde et un tel résultat exigeait une performance presque parfaite de chacun des membres de l’équipe. Avoir partagé ce moment inédit avec son frère en fait un des grands moments de sa carrière. Peu de temps avant la médaille, Scott envisageait d’arrêter le biathlon pour se consacrer à ses études universitaires. Il était déçu de ne pas s’être qualifié pour Sotchi 2014. Avec le soutien de sa famille et de ses amis, il a décidé de donner une autre chance à son rêve olympique. Sa première participation aux Jeux olympiques à PyeongChang en 2018 a été marquée par une 14e place à l’épreuve du 20 km individuel. Le rêve est devenu une réalité lorsqu’il a représenté le Canada pour la première fois aux Championnats du monde de la jeunesse de 2007. Il y a également participé en 2008 et 2009 avant ses deux présences consécutives aux Championnats du monde juniors en 2010 et 2011. En 2011, Scott a représenté l’Alberta aux Jeux d’hiver du Canada, où il a remporté la médaille d’or des quatre épreuves (sprint, épreuve individuelle, poursuite et relais) auxquelles il a pris le départ. En 2016, il a réussi son meilleur résultat en carrière à l’épreuve individuelle des Championnats du monde en se classant au 18e rang. Il a poursuivi sur sa lancée lors de la saison 2016-2017 en obtenant son meilleur résultat en Coupe du monde en carrière, terminant au 17e rang de l’épreuve individuelle d’Antholz, en Italie. Il a amélioré cet exploit tôt au cours de la saison 2017-2018 quand il a terminé 16e aux épreuves de sprint qui ont eu lieu à Oestersund, en Suède, et à Annecy, en France.

À propos de Scott

Débuts : Il s’est mis au biathlon à l’âge de 11 ans en se joignant au programme des ours du biathlon au Parc Olympique Canada. À 13 ans, il gravissait un échelon en rejoignant le club. Avant de commencer le biathlon, il n’avait jamais fait de ski de fond, mais il voulait maîtriser les aspects physiques et techniques du sport tout en ayant le plaisir de faire du tir. Au-delà du biathlon : Il étudie à temps partiel à l’Université Athabasca. Après sa carrière en biathlon, il voudrait faire des études en médecine à l’Université de Calgary. Lorsqu’il voyage sur le circuit de la Coupe du monde, il aime jouer aux cartes et à des jeux de société. Pendant la saison morte, il aime faire du ski alpin et du vélo de montagne, et jouer au tennis. Il collectionne les épinglettes que distribue chacun des sites de compétition.