Jocelyne Larocque

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 1
Silver medal icon 1
Bronze medal icon 0

Biographie

Membre de l’équipe nationale féminine du Canada depuis 2008, Jocelyne Larocque a fait ses débuts au Championnat du monde de hockey féminin de l’IIHF en 2011 et elle a depuis remporté deux médailles d’or, cinq d’argent et une de bronze. Au Championnat du monde de 2021, Larocque a offert sa plus importante contribution offensive du tournoi avec quatre points. Elle a contribué au but égalisateur et au but en prolongation dans le match pour la médaille d’or contre les États-Unis. 

À sa première participation aux Jeux olympiques à Sotchi 2014, elle a été la meilleure marqueuse parmi les défenseures de l’équipe, son but et sa mention d’aide ayant contribué à mener le Canada vers sa quatrième médaille d’or consécutive.  Elle a été nommée assistante capitaine et a obtenu une passe aux Jeux de PyeongChang en 2018 où le Canada a remporté la médaille d’argent après une défaite en tirs de barrage contre les États-Unis. 

Larocque a aussi remporté quatre médailles d’or et quatre médailles d’argent au tournoi de la Coupe des quatre nations depuis sa première participation avec l’équipe senior en 2008. Larocque a donné ses premiers coups de patin sur la scène internationale avec l’équipe nationale des moins de 22 ans en 2007, remportant trois médailles d’or à la Coupe des Nations au fil des années avec l’équipe de développement.

Ayant évolué sur le circuit collégial au sein de l’équipe de l’Université du Minnesota à Duluth pour la saison 2007-2008, Jocelyne a, dès sa première année, permis à son équipe de remporter le championnat national de la NCAA. Elle a été sélectionnée au sein de la première équipe des étoiles de la NCAA la saison suivante, une première pour une défenseure des Bulldogs, à la même année où la formation de Minnesota-Duluth s’est qualifiée pour le Frozen Four de la NCAA, le carré d’as du tournoi national de fin de saison. Jocelyne s’entraînait avec l’équipe nationale pendant la période qui a précédé Vancouver 2010, mais après avoir été libérée par celle-ci, elle a repris ses études et sa place au sein de l’équipe de l’Université du Minnesota-Duluth pour la saison 2009-2010 qui s’est conclue par une autre victoire au championnat national de la NCAA. Elle a été nommée capitaine d’équipe à sa saison de finissante et élue joueuse défensive de l’année de l’association WCHA, et une fois de plus au sein de la première équipe d’étoiles nationales universitaire américaine, puis finaliste pour l’obtention du trophée Patty Kazmaier. Elle a conclu son parcours universitaire  en tant que meilleure marqueuse chez les défenseurs de l’histoire de l’école avec une récolte cumulée de 105 points.

Après avoir obtenu son diplôme, elle a joué pour les Maple Leafs du Manitoba de la Ligue féminine de hockey de l’Ouest (LHFO) avant de se joindre à l’équipe de l’Alberta de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) pour la saison 2012-2013. Après les Jeux de Sotchi 2014, Jocelyne a été échangée à Brampton, où elle a joué le rôle de capitaine au cours de la saison 2015-2016. Larocque a raté l’ensemble de la saison 2018 de la LCHF en raison de la centralisation olympique, mais elle est retournée chez le Thunder pour la fin de la saison régulière et des séries éliminatoires, contribuant à la conquête de la Coupe Clarkson. La LCHF a mis fin à ses activités au terme de la saison 2019 et Larocque a alors rejoint l’équipe de Toronto de la PWHPA à l’occasion des éditions 2020 et 2021 du Dream Gap Tour.

À propos de Jocelyne

Débuts : Elle a commencé à jouer au hockey à l’âge de cinq ans grâce à sa sœur, parce qu’elle voulait faire comme elle… Son rêve olympique a été inspiré par le match de hockey féminin pour la médaille d’or de Nagano 1998 qu’elle avait regardé à la télévision… Autres intérêts : Elle a obtenu son diplôme en comptabilité de l’Université du Minnesota-Duluth en 2011… Elle est copropriétaire et coordonnatrice du programme de hockey Stoke Strength and Conditioning… Elle aime la lecture, jouer aux cartes, faire de la randonnée… De tout et de rien : D’héritage métis, elle a été nommée athlète féminine autochtone de la décennie au Manitoba en 2021… Lauréate du prix Tom Longboat en 2018, décerné aux athlètes autochtones pour leurs contributions exceptionnelles au sport au Canada… On la surnomme « Joce »…

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Sotchi 2014Hockey sur glaceFemmesOr
PyeongChang 2018Hockey sur glaceFemmesArgent

Palmarès international

Jeux olympiques d’hiver : 2018 - ARGENT, 2014 - OR

Championnat du monde féminin de l’IIHF : 2021 - OR; 2019 - BRONZE; 2017 - ARGENT; 2016 - ARGENT; 2015 - ARGENT; 2013 - ARGENT; 2012 – OR; 2011 - ARGENT