Renata Fast

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 0
Silver medal icon 1
Bronze medal icon 0

Biographie

Renata Fast a porté l’uniforme aux couleurs de l’unifolié pour la première fois en 2014. Elle était alors membre de l’équipe nationale de développement avec qui elle a aussi gagné la médaille d’or de la Coupe des nations en 2015. La même année, elle rejoignait l’équipe nationale féminine pour la Coupe des quatre nations où elle a remporté la médaille d’argent. Après une deuxième médaille d’argent consécutive à la Coupe des quatre nations en 2016, elle a participé pour la première fois au Championnat mondial de l’IIHF en 2017, où elle a aidé le Canada à décrocher la médaille d’argent. Elle a aussi contribué à la conquête de la médaille d’argent du Canada à ses premiers Jeux olympiques à PyeongChang en 2018.

Fast a pris le deuxième rang à égalité pour le nombre de passes à sa deuxième participation au Championnat du monde en 2019 où le Canada a remporté la médaille de bronze après avoir été surpris par la Finlande en demi-finale. À la suite de l’annulation de l’édition 2020 des Mondiaux en raison de la pandémie de COVID-19, Fast et Équipe Canada se sont rachetées en 2021. Elle a marqué son premier but au Championnat du monde dans la victoire de 5-1 du Canada sur les États-Unis dans le tournoi à la ronde, puis son deuxième a été le but vainqueur en demi-finale du tournoi. Les Canadiennes ont ensuite battu les États-Unis pour la deuxième fois de la compétition dans le match pour la médaille d’or, décrochant le titre mondial pour la première fois depuis 2012. Fast est revenue d’une déchirure du labrum de son épaule droite en novembre 2018 qui a nécessité une opération en avril 2020, suivie de six mois de réhabilitation. 

Attaquante depuis le début de sa carrière, Renata est passée en défensive l’année précédant son entrée à l’université. Le changement a joué en sa faveur à Clarkson où sa carrière a pris son envol. Après avoir atteint les quarts de finale de la NCAA à sa première année d’études en 2012-2013, elle a aidé l’équipe à remporter son premier championnat national en 2013-2014 et elle a été nommée au sein de l’équipe d’étoiles du Frozen Four, le tournoi de carré d’as national de la NCAA. Les joueuses de l’équipe, qui n’étaient pourtant pas les favorites, ont réussi à faire leurs preuves en croyant en leur capacité de vaincre leurs adversaires. Elle a été nommée assistante capitaine à sa troisième saison et était de retour en demi-finale du tournoi de la NCAA en 2015-2016. Fast a été quatre fois retenue au sein de l’équipe d’étoiles académique de l’association ECAC.

Après la fin de ses études, elle a été sélectionnée au deuxième rang du repêchage par les Furies de Toronto dans la Ligue canadienne de hockey féminin où elle a été finaliste pour le titre de recrue de l’année de la ligue en 2016-2017, après avoir mené toutes les défenseures de Toronto au chapitre des points. Après avoir raté toute la saison suivante en raison du programme de centralisation de l’équipe nationale en préparation pour les Jeux olympiques, Fast est retournée à Toronto en 2018-2019 dans ce qui a été la dernière saison de la LCHF. Après la disparition de ce circuit, Fast a rejoint la PWHPA pour faire valoir des normes supérieures pour le hockey professionnel féminin et elle a joué pour l’équipe de Toronto dans le cadre des éditions 2020 et 2021 du Dream Gap Tours. Elle faisait aussi partie de l’équipe canadienne qui a participé au match féminin disputé dans le cadre des éditions 2019 et 2020 du Match des Étoiles de la LNH. 

À propos de Renata

Débuts : Elle joue au hockey depuis l’âge de huit ans. Dès l’année suivante, elle faisait de la compétition… Elle a décroché une bourse d’étudiante athlète au soccer et au hockey, mais elle a fait le choix du hockey… Autres intérêts : En 2016, elle a obtenu son baccalauréat ès arts de l’Université Clarkson en information et analyse financière…Elle aime le yoga, la lecture, la pâtisserie et la randonnée… Elle dirige son propre camp de hockey féminin pendant l’été… De tout et de rien : Son athlète préférée est l’ancienne joueuse de l’équipe nationale féminine Becky Kellar… Son équipe préférée de la LNH est les Penguin de Pittsburgh… Elle admire les athlètes olympiques canadiens de tous les sports depuis toujours. Son dicton favori : Ce n’est pas la volonté de gagner qui compte, tout le monde possède cela. C’est la volonté de se PRÉPARER à gagner qui compte le plus.

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
PyeongChang 2018Hockey sur glaceFemmesArgent

Palmarès international

Jeux olympiques d’hiver : 2018 - ARGENT

Championnat du monde féminin de l’IIHF : 2021 - OR; 2019 - BRONZE; 2017 - ARGENT;