Biographie :

Lors de sa première saison complète sur le circuit de la Coupe du monde senior, celle de 2015‑2016, Isabelle Weidemann a impressionné en réussissant une 5e place au 5000 m des Championnats du monde par distances individuelles de l’ISU. Elle était alors la Canadienne ayant le meilleur classement à cette épreuve.

En 2017, elle s’est classée au 6e rang à seulement trois secondes du podium, un écart plus serré que l’année précédente. À l’automne 2017, Isabelle a aidé le Canada à remporter deux médailles de bronze à l’épreuve de poursuite par équipes à Heerenven et à Calgary. Isabelle a porté les couleurs du Canada pour la première fois aux Championnats du monde juniors de 2014. Au cours de la saison 2014‑2015, elle a remporté la médaille de bronze de l’épreuve du 3000 m en finale de la Coupe du monde junior et terminé au 4e rang du 3000 m des Championnats du monde juniors, ce qui lui a valu d’être nommée étoile montante de l’année en longue piste par Patinage de vitesse Canada.

À PyeongChang 2018, Isabelle termine septième au 3000 m et sixième au 5000 m.

À propos d’Isabelle

Débuts : Isabelle a commencé à faire du patinage à l’âge de 6 ans et du patinage de vitesse à 12 ans en suivant les traces d’amis de sa famille. Elle a concouru dans plusieurs sports au secondaire, notamment en aviron, en natation, en athlétisme, en soccer, en ski de fond et en course. Au‑delà du patinage de vitesse : Elle étudie la géologie à temps partiel à l’Université de Calgary. Elle aime la course sur sentier, le yoga, la randonnée et le camping en montagne, et elle apprend à faire de l’escalade. Elle soutient l’initiative Rapides et Radieuse et la Fondation Branch Out. Son modèle est la quadruple médaillée olympique Kristina Groves, dont les performances aux Jeux olympiques de Vancouver 2010 ont inspiré son rêve olympique. Elle mange du gruau tous les matins. Elle collectionne ses accréditations de compétition derrière lesquelles elle inscrit les meilleurs moments de ses courses.