Biographie :

Christine de Bruin représentait l’Université de l’Alberta en athlétisme depuis deux ans quand elle a décidé qu’elle était prête à mettre un terme à sa carrière de compétition. Quand il a entendu ça, son entraîneur l’a convaincue de se rendre à Calgary pour faire un essai en bobsleigh. Il lui a dit que ses chances d’être choisie pour faire partie de l’équipe d’athlétisme nationale étaient minces, mais que ses chances de se rendre aux Jeux olympiques pour participer aux épreuves de bobsleigh étaient superbes. Elle a vite été admise au sein de l’équipe de développement comme freineuse et a immédiatement décidé de prendre une pause de ses études. Après un an et demi, on l’a réorientée et elle est passée de la trajectoire de freineuse sur le circuit de la Coupe du monde à pilote en développement. Bien qu’elle ait d’abord douté de sa décision, elle a acquis toute la confiance dont elle avait besoin quand elle a terminé en 4e place à sa première course de la Coupe nord-américaine en mars 2013, moins de deux mois après avoir commencé à piloter.

En novembre 2015, Christine a remporté trois courses consécutives de la Coupe nord-américaine. Elle a été d’autant plus satisfaite qu’elle reprenait la compétition à la suite d’une année de pause provoquée par un problème de disque au dos. Christine a fait ses débuts comme pilote sur le circuit de la Coupe du monde en décembre 2016 à Whistler. En novembre 2017, elle s’est classée en 6e place à Lake Placid en compagnie de Cynthia Appiah, un record en carrière.

À propos de Christine

Débuts : Elle a commencé à faire de la compétition en bobsleigh à 22 ans. Au‑delà du bobsleigh : Elle a terminé les deux premières années d’un baccalauréat en éducation physique et en loisirs à l’Université de l’Alberta avant de prendre une pause de ses études pour poursuivre son entraînement en bobsleigh. Elle aime faire de la moto et se laisser flotter sur la rivière Bow. Son mari, Ivo de Bruin, est le pilote numéro un des Pays-Bas. Voir Donovan Bailey remporter l’épreuve du 100 m à Atlanta 1996 a inspiré son rêve de concourir pour Équipe Canada. Citation favorite : « Il n’en coûte rien de rêver et beaucoup de ne pas le faire. » – Rodney White…