Une joueuse de hockey célèbre un but

Mélodie Daoust

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 1
Silver medal icon 1
Bronze medal icon 0

Biographie

Mélodie Daoust veut participer aux Jeux olympiques depuis qu’elle s’est rendu compte que le hockey était sa passion. Son rêve s’est réalisé en 2014, à Sotchi, où elle a marqué un but dans la victoire du Canada de 3-1 en demi-finale contre la Suisse et remporté la médaille d’or par la suite. Elle a été la meilleure marqueuse du Canada à PyeongChang 2018 avec trois buts et quatre mentions d’aide au sein de l’équipe médaillée d’argent. Daoust a été nommée joueuse par excellence du tournoi et a été une des trois attaques retenues au sein de l’équipe d’étoiles des médias.

Daoust a fait ses débuts dans l’uniforme du Canada en 2009 au sein de l’équipe médaillée d’argent du Championnat mondial féminin des moins de 18 ans de l’IIHF. L’année suivante, elle a aidé la formation à monter sur la plus haute marche du podium. 

Elle a fait ses premiers pas dans l’équipe nationale féminine à la Coupe des quatre nations en 2011. Malgré ses deux apparitions aux Jeux olympiques, Daoust n’a pas disputé ses premiers Championnats du monde seniors féminins de l’IIHF avant l’édition de 2019. Elle y a inscrit trois buts et quatre mentions d’aide pour aider le Canada à retourner à la maison avec une médaille de bronze. À sa deuxième participation au Mondial féminin en 2021, Daoust a été nommée joueuse par excellence du tournoi et meilleure attaquante. Elle a mené la compétition avec six buts et six mentions d’aide alors que le Canada a remporté la médaille d’or de ce tournoi pour la première fois en près d’une décennie. 

Daoust a joué dans les rangs universitaires avec les Martlets de McGill de Sport interuniversitaire canadien (SIC, aujourd’hui U SPORTS), de 2011-2012 à 2016-2017. À sa première saison, elle a été nommée recrue de l’année de SIC et a aidé son équipe à remporter la médaille de bronze du Championnat national. Elle est devenue la première recrue de l’année de SIC à être nommée joueuse de l’année de SIC l’année suivante, soit au terme de la saison 2012-2013. Elle était en tête du classement de SIC avec 21 buts et 33 mentions d’aide en 20 matchs de la saison régulière au sein de l’équipe de McGill qui a enregistré une fiche parfaite de 20-0. 

Après n’avoir disputé aucun match officiel pour son équipe universitaire au cours de la saison 2013-2014 pour jouer au sein de l’équipe nationale, et McGill a tout de même remporté le titre de SIC, Mélodie a regagné les rangs des Martlets la saison suivante. Elle a toutefois été six mois sans chausser ses patins après avoir subi une chirurgie du LCA. Elle a conservé son rôle de capitaine pour sa dernière année d’université après avoir obtenu ce titre une première fois au terme de la saison 2015-2016. Elle a aussi obtenu son troisième trophée Gladys Bean décerné à l’athlète féminine de l’année à McGill. Avant son parcours universitaire, Daoust a joué deux matchs pour la formation de Montréal dans la LCHF, amassant trois passes en deux matchs en tant que joueuse âgée de 18 ans. Elle est retournée avec l’équipe de Montréal dans la LCHF après ses études à McGill et a disputé une saison complète en 2018-2019, inscrivant 20 points en 14 rencontres avant que la ligue cesse ses activités. Elle a rejoint les rangs de la PWHPA à Montréal en 2020, dans le cadre du Dream Gap Tour. Daoust était membre des étoiles canadiennes dans le match féminin à trois contre trois disputé dans le cadre du Match des Étoiles de la LNH 2020, battant les étoiles américaines 2 à 1.

À propos de Mélodie

Débuts : Elle a commencé à jouer au hockey à l’âge de cinq ans pour suivre les traces de son père et de son frère… Elle y a tout de suite trouvé sa passion et elle passait le plus clair de son temps à l’extérieur… Autres intérêts : Elle a obtenu son diplôme en éducation physique à l’Université McGill en 2017… Première femme analyste des matchs de la LNH au réseau TVA… Entraîneure adjointe de l’équipe de hockey féminin de l‘Université de Montréal… Elle aime regarder la télévision, marcher avec son chien la nuit et jouer au golf… De tout et de rien : Elle vise toujours à être la meilleure possible… Elle porte un collier porte-bonheur à l’effigie du numéro 17… Son plus beau souvenir des Jeux olympiques est la victoire de l’équipe de hockey féminin à Vancouver en 2010… Son modèle a toujours été Caroline Ouellette qui lui appris comment se comporter en vraie leader sur la glace et dans la vie de tous les jours… 

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Sotchi 2014Hockey sur glaceFemmesOr
PyeongChang 2018Hockey sur glaceFemmesArgent

Palmarès international

Jeux olympiques d’hiver : 2018 - ARGENT, 2014 - OR

Championnat du monde féminin de l’IIHF : 2021 - OR; 2019 - BRONZE

Championnat du monde U18 féminin de l’IIHF : 2010 - OR; 2009 - ARGENT