Biographie :

La vedette internationale très connue, Seb Toots, a fait tourner les têtes lorsqu’il a remporté sa première compétition professionnelle à seulement 13 ans. Il a immédiatement été recruté par l’équipe d’un film qui avait vu son potentiel. Il a alors pris l’avion pour la première fois et s’est rendu à Mount Hood, où il a été filmé en train de réaliser des figures sur les plus grands modules de saut qu’il lui ait été donné de voir. Depuis lors, il a concouru dans les épreuves de snowboard les plus importantes et s’est fait une réputation grâce à ses aptitudes révolutionnaires sur les rails de parcours de slopestyle partout dans le monde.

Aux X Games d’hiver de 2011 à Aspen, il est devenu la première recrue masculine à gagner la compétition de slopestyle en snowboard depuis 2002. Il a également gagné l’argent de l’épreuve de big air à Aspen avant de remporte l’argent du slopestyle aux X Games d’hiver de 2011 à Tignes. Il s’est rendu à Aspen sans attentes particulières après avoir raté les X Games d’hiver de 2010 en raison d’une cheville fracturée. La saison 2011‑2012 pourrait être considérée comme une année de congé pour Sébastien, mais il est tout de même remonté sur la plus haute marche du podium de slopestyle aux X Games d’hiver à Tignes en 2013, en défaisant son coéquipier, le Canadien Mark McMorris qu’il connaît depuis qu’il a 14 ans. Lors de ses premiers Jeux à Sotchi 2014, Sébastien a été parmi les meilleurs athlète qui se sont rendu directement en finale. Il y a terminé au 9e rang.

Il a de nouveau atteint le podium des X Games en 2016 avec une médaille d’Argent en slopestyle à Aspen. Une semaine plus tard, il a remporté l’or du big air lors d’un événement appelé Air + Style à Innsbruck. Sébastien a connu une saison 2016‑2017 incroyable. Il a remporté sa sixième médaille en carrière aux X Games, une de bronze en Norvège. Il a aussi été vainqueur de l’épreuve de slopestyle aux jeux d’hiver de Cardona en Nouvelle-Zélande et la Coupe du monde FIS à Québec. À ces médailles s’ajoutent une 2e position à la compétition Air + Style de Beijing, une autre au US Grand Prix ainsi qu’une 3e place en slopestyle du Dew Tour.

À PyeongChang 2018, Sébastien Toutant remporte la médaille d’or à l’épreuve du big air. Il s’agit de sa première médaille olympique. Le big air ayant été présenté pour la première fois à des Jeux olympiques à PyeongChang 2018, Sébastien est le premier champion olympique de cette épreuve. Il a également terminé au 11e rang en slopestyle.

À propos de Sébastien

Débuts : Il a commencé le snowboard à l’âge de 9 ans, parce qu’il avait cassé ses skis; il a donc emprunté l’ancienne planche de son frère. À 14 ans, il a réalisé qu’il pourrait faire carrière en snowboard. Il aime les émotions fortes. S’il ne faisait pas de snowboard, il ferait de la planche à roulettes, du wakeboard ou du motocross.

Au-delà du snowboard : Il est friand de sushi et de cuisine thaïlandaise. Il fait de la planche à roulettes et du wakeboard entre autres parce que les deux sports l’aident à améliorer sa technique en snowboard. Il aime jouer au poker avec ses amis. Il fait le tour du monde depuis l’âge de 13 ans, et il considère que c’est la meilleure école. Son plus beau souvenir des Jeux olympiques est la victoire de l’équipe masculine de hockey du Canada à Vancouver 2010.