Biographie :

Ted-Jan Bloemen, originaire des Pays-Bas, a déménagé dans le pays natal de son père en juin 2014. À la réception de son nouveau passeport, il s’est joint à l’équipe nationale canadienne pour la saison 2014‑2015. Le succès ne s’est pas fait attendre, et lors des Championnats du monde par distances individuelles de 2015, il a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent de la poursuite par équipes.

La saison 2015‑2016 a été la meilleure de sa carrière. Lors de la deuxième Coupe du monde de la saison, à Salt Lake City, en novembre, il a battu le record du monde du 10 000 m qui tenait depuis mars 2007, avec un temps de 12 : 36,30. Ted-Jan a ensuite décroché la médaille d’argent du 10 000 m des Championnats du monde par distances individuelles. Il s’agit de la première médaille internationale majeure du Canada sur la distance la plus longue depuis les Jeux olympiques d’hiver de 1932. Lors des Championnats du monde, il a aussi remporté la médaille de bronze de la poursuite par équipes et le prix Oscar Mathisen remis à la performance la plus exceptionnelle de la compétition. Il a également été nommé patineur de vitesse sur longue piste de l’année par Patinage de vitesse Canada. Même s’il a terminé au pied du podium des Championnats du monde 2016‑2017, sa constance lui a permis de prendre le 2e rang du classement général de la Coupe du monde au 5000 m et au 10 000 m. Sa première victoire au 5000 m en Coupe du monde est l’un des grands moments de sa carrière. En décembre 2017, Ted-Jan a battu le record du monde du 5000 m à la Coupe du monde de Salt Lake City. Son chronomètre de 6 : 01,86 effaçait un record vieux de dix ans. À l’automne 2017, il s’est tenu sur les trois podiums du 5000 m en plus de récolter une médaille d’argent au seul 10 000 m de la saison de Coupe du monde. Ted-Jan a tout d’abord représenté les Pays‑Bas sur le circuit de la Coupe du monde lors de la saison 2007‑2008, puis en 2010 et 2012, aux Championnats du monde toutes épreuves, où il a terminé au 4e rang du classement général de la première édition. Il a évolué pendant huit ans au sein de l’ultra-compétitif système néerlandais. Après avoir raté sa qualification pour Sotchi 2014, il sentait au fond de lui-même que ses meilleures années de patinage étaient toujours devant lui, à condition de trouver l’environnement d’entraînement idéal. C’est ce que le Canada avait à lui offrir. Pas étonnant qu’il considère sa venue à Calgary comme la meilleure décision de sa vie.

À PyeongChang 2018, Ted-Jan Bloemen a remporté l’argent au 5000 m, en plus de signer un nouveau record du monde au 10 000 m, où il a décroché la médaille d’or.

À propos de Ted-Jan

Débuts : Il a appris à patiner avant de savoir marcher. Enfant, il aimait patiner sur les rivières et les lacs gelés, et ses parents l’ont inscrit dans un club de patinage de vitesse à Gouda, aux Pays-Bas.

Au‑delà du patinage de vitesse : Il aime les sports motorisés, les vélos et les bons repas. Sa philosophie : « Le Canada m’a rendu meilleur en m’accueillant à bras ouverts. »