Biographie :

Max Parrot, qui a est né et a grandi près de la station de ski Bromont, a hérité de l’ADN de son père, un espoir national en ski alpin et champion canadien de sauts en ski nautique. Max a connu ses premiers succès à l’âge de 16 ans après avoir délaissé le sport familial, le ski, au profit du snowboard six ans plus tôt. Il a en effet obtenu une 3e place au Shakedown de Saint-Sauveur qui a marqué le début de sa carrière professionnelle.

Les parents de Max ont alors exigé qu’il termine avec succès ses études secondaires avant de l’autoriser à voyager seul à travers le monde et de lui prêter l’argent nécessaire pour participer à des compétitions d’envergure internationale. Ses succès sur le World Snowboard Tour ont tout simplement été fulgurants. Max a déjà atteint des dizaines de podiums depuis son année en tant que recrue en 2011, allant jusqu’à son titre de champion de big air du World Snowboard Tour en 2014. Ce palmarès compte aussi huit médailles des X Games. En 2014 à Aspen, Max est devenu le deuxième homme seulement à avoir remporté le big air et le slopestyle aux mêmes X Games après Mark MacMorris. Deux semaines plus tard, Max menait les qualifications en slopestyle des Jeux olympiques de Sotchi avec un pointage presque parfait, mais a dû se contenter d’une 5e position en finale. Après une médaille d’argent en big air aux X Games d’Aspen en 2015, Max y a remporté deux médailles d’or consécutives en 2016 et 2017. Il a aussi remporté deux médailles d’argent consécutives en big air aux X Games de Norvège ces mêmes années. Toujours à la recherche de nouvelles manœuvres à ajouter à son répertoire, Max a écrit l’histoire du snowboard à maintes reprises. En 2013, il a réussi le premier backside triple cork de l’histoire des X Games en slopestyle. En 2014, il a été le premier à réussir des triples sauts consécutifs lors d’une descente de slopestyle aux X Games. En avril 2015, Max a exécuté à la perfection ce que tous croyaient impossible à l’époque, le tout premier switch quadruple. Aux X Games d’Aspen en 2017, il a réussi le premier switch quadruple underflip dans une compétition de big air.

À PyeongChang 2018, Max Parrot a remporté l’argent en snowboard slopestyle. Il s’agit de sa première médaille olympique. Il a également terminé 9e en big air.

À propos de Max

Débuts : À 9 ans, un de ses amis a reçu un snowboard pour Noël et il en voulait un lui aussi. Ses parents étaient réticents, car ils croyaient que le snowboard était plus dangereux que le ski. Max a passé l’été suivant à tondre les pelouses de son quartier afin d’économiser assez d’argent pour s’acheter son propre snowboard à l’automne. C’est à ce moment seulement qu’il a pu commencer à aiguiser ses talents dans le parc à neige de Bromont tous les soirs après l’école.

Au‑delà du snowboard : Il aime faire du wakeboard, du wakesurf, du vélo de montagne, jouer au tennis et au golf. Il voyage toujours avec une petite guitare pour pouvoir jouer de celle qu’il a remportée au X Games en 2016. On le surnomme « Garçon » ou « The Kid ».. Il aime le wakeboard et le wakesurf. Son mot d’ordre : « Espère, rêve, accomplis. »