Biographie :

 

Brady Leman a remporté l’or de l’épreuve de ski cross à PyeongChang 2018, malgré les embûches et les déceptions vécues tout au long de son parcours olympique. Brady a tout juste manqué le podium à Sotchi 2014 en terminant au 4e rang lors de la grande finale de ski cross masculin.

Quatre ans plus tôt, sa première participation olympique a été l’une des plus courtes de Vancouver 2010. Il avait été choisi comme premier substitut pour l’équipe masculine de ski cross et appelé en renfort lorsque Dave Duncan s’est fracturé la clavicule pendant une descente d’entraînement, deux jours avant la tenue de la compétition. Dès le lendemain, toutefois, Brady a fait une chute pendant sa descente d’entraînement, aggravant ainsi une fracture tibiale subie en mars 2009 en raison de laquelle il avait passé l’été précédent en réadaptation. La minuscule fracture a plié la tige qui avait été implantée chirurgicalement dans sa jambe droite.

En décembre 2010, il s’est fracturé la jambe pour la troisième fois et s’est fait implanter deux tiges. C’est pour cette raison qu’il a raté les X Games d’hiver de 2011 à Aspen où il aurait défendu sa 3e position remportée à l’occasion d’un triplé canadien l’année précédente. Il a également raté les Championnats du monde de 2011. Lorsqu’il a repris la compétition, il avait oublié comment c’était de skier sans douleur. Pendant l’année qui a précédé Vancouver 2010, il éprouvait de la douleur même à mettre ses bottes. Après sa troisième blessure, il a longuement réfléchi à savoir s’il devait revenir à la compétition, mais il avait confiance en son potentiel.

Lors de la saison 2011‑2012, Brady s’est complètement rétabli pour la première fois depuis deux ans. Il est monté sur ses premiers podiums en Coupe du monde, y compris deux victoires, pour lui permettre de terminer au 2e rang du classement de la Coupe du monde de ski cross. Sa saison 2012‑2013 a aussi été solide notamment parce qu’il s’est classé quatre fois parmi les cinq meilleurs et est monté deux fois sur le podium.

Après Sotchi 2014, Brady a connu quelques-uns de ses plus grands succès. Il a remporté la médaille d’or lors des X Games de 2016 et il a terminé au 2e rang du classement général des coupes du monde de la saison 2016‑2017. Il y avait atteint le podium à sept reprises durant la saison, y compris deux victoires.

À propos de Brady

Débuts : Il a appris à skier à 18 mois. Il est devenu un skieur alpin de compétition, mais après une année difficile, il a décidé d’essayer le ski cross en 2008 et il a immédiatement adoré. Il a refusé le financement et l’accréditation que lui offrait Alpine Canada Alpin afin de poursuivre le ski cross à ses propres frais. Sa première saison lui a coûté environ 20 000 $. Il a également refusé des bourses d’études que voulaient lui offrir des universités américaines. Au-delà du ski cross : Le golf, le vélo de montagne, la randonnée et le motocross sont ses passe-temps préférés. Il obtiendra son diplôme en services financiers, un programme en ligne de la SAIT. Pendant ses voyages, pour chaque émission de télévision qu’il regarde, il essaie de lire un livre. On le surnomme Wombat, parce que ses coéquipiers pensaient qu’il ressemblait à un wombat mort qu’ils avaient vu sur la route pendant le premier camp d’entraînement de l’équipe de ski cross en Australie. Il admirait le skieur alpin Thomas Grandi. S’il fait une bonne course, il portera les mêmes sous-vêtements longs à sa prochaine course. Il fait partie du programme Athlètes Olympiques RBC. Enfant, il a passé beaucoup de temps au Park olympique Canada parce que sa mère y travaillait. Il avait la chair de poule en regardant en boucle la vidéo des meilleurs moments de Calgary 1988.