Biographie :

Brooke Voigt n’avait que 16 ans lorsqu’elle a participé à sa première épreuve de slopestyle en Coupe du monde, dont elle a remporté la médaille d’argent, à Calgary en janvier 2010. Elle s’est maintenue sur le podium des deux arrêts suivants de la Coupe du monde auxquels elle a participé en décrochant de nouveau l’argent à Calgary, en février 2011, et à Stoneham, en février 2012. Toujours en 2012, elle s’est classée dans le top 10 des Championnats du monde FIS juniors en slopestyle. L’année suivante, elle faisait ses débuts aux Championnats du monde FIS. Lors de sa troisième participation en 2017, elle a réussi une impressionnante 7e place en slopestyle.

Brooke s’est démarquée en big air lors d’une compétition de la Coupe du monde présentée au Fenway Park de Boston en février 2016, où elle a décroché la médaille de bronze. Pendant la saison 2016‑2017, elle s’est également classée dans le top 10 de l’épreuve test de big air à PyeongChang et a gagné une médaille de bronze de l’arrêt très relevé de Québec de la Coupe du monde où elle a réussi une descente qu’elle travaillait depuis un moment. Elle a conclu la saison avec une 2e place au World Snowboard Tour d’Andorre. À PyeongChang 2018, Brooke Voigt termine au 21e rang en slopestyle et 17e au big air.

À propos de Brooke

Débuts : Elle a commencé à faire du snowboard à l’âge de 9 ans et elle a participé à ses premières compétitions provinciales à 12 ans. Elle a grandi sur une terre à proximité d’un centre de ski et c’est ainsi qu’elle s’occupait les week-ends. À 15 ans, elle a quitté le domicile familial pour se rapprocher des montagnes. Elle aime se mettre au défi en apprenant de nouveaux sauts et en perfectionnant ceux qu’elle maîtrise déjà.

Au‑delà du snowboard : Elle aime faire de l’escalade, du camping et apprendre à faire du surf. Elle est diplômée de la National Sport School de Calgary. Elle a suivi une prolothérapie pour stabiliser son articulation sacro-iliaque et sa région pelvienne après des années de problèmes en raison d’une entorse.