Deux joueuses de hockey en action

Emma Maltais

Biographie

Emma Maltais a rejoint les rangs du programme de l’équipe nationale canadienne pour la première fois en 2015 avec l’équipe des moins de 18 ans. Deux mois seulement avant la tenue du Championnat du monde féminin U18 de l’IIHF 2016, Maltais a subi une fracture au poignet à l’entraînement, mais s’est rétablie à temps pour jouer pour le Canada. Elle a terminé à égalité au premier rang des marqueuses de l’équipe avec une récolte de six points en cinq matchs, aidant le Canada à rafler la médaille d’argent; un résultat que les Canadiennes allaient à nouveau obtenir en 2017. 

En 2018, Maltais s’est alignée avec l’équipe nationale de développement des moins de 22 ans et elle a participé à la Coupe des nations. En 2019, elle a fait ses débuts avec l’équipe nationale senior féminine dans le cadre d’une série de matchs contre les États-Unis. Elle a participé à son premier Championnat du monde féminin de l’IIHF en 2021, disputant cinq matchs et aidant le Canada à remporter son premier titre mondial en près d’une décennie. 

Maltais a joué dans la NCAA avec l’Université Ohio State, atteignant le Frozen Four, le carré d’as du championnat national en 2018 et 2021. Elle a aussi aidé les Buckeyes à remporter le premier championnat de l’association WCHA de leur histoire en 2020. Maltais a été finaliste pour l’obtention du trophée Patty Kazmaier à deux reprises (2020, 2021) et a été nommée recrue de l’année dans l’association WCHA en 2018. À sa deuxième année d’études en 2020, elle a établi un record d’équipe en récoltant 59 points et elle a été choisie au sein de la deuxième équipe d’étoiles nationale universitaire américaine. En 2021, elle a agi comme capitaine d’équipe et a été nommée au sein de l’équipe nationale d’étoiles académiques de la NCAA. Elle a complété sa carrière avec trois nominations au sein de la première équipe d’étoiles et de l’équipe d’étoiles académiques de l’association WCHA.

À propos d’Emma

Débuts : A commencé à patiner avant d’avoir deux ans sur une petite surface glacée que son père a construit dans la cour arrière… Voulait toujours faire ce que son frère faisait, ce qui l’a notamment incitée à convaincre ses parents de la laisser faire des entraînements d’agilité à l’âge de neuf ans… A commencé à vouloir jouer pour le Canada quand elle a regardé l’équipe féminine remporter l’or aux Jeux de Sotchi 2014 dans l’auditorium de son école… Autres intérêts : A complété ses études à l’Université Ohio State et obtenu un diplôme en sciences de la santé… Aimerait devenir physiothérapeute… Aime cuisiner, faire du scrapbooking et écrire dans son journal intime… De tout et de rien : Son dicton favori : « Tout arrive pour une raison »… Meilleure marqueuse dans l’histoire des Hornets d’Oakville avec une récolte de 150 points en 105 matchs… Mis à part ses parents, l’entraîneure d’Oakville Bradi Cochrane est la personne qui l’inspire le plus… Prend toujours la même sorte de café et le même repas d’avant-match avant de se rendre à l’aréna…

Palmarès international

Championnat du monde féminin de l’IIHF : 2021 - OR Championnat du monde U18 féminin de l’IIHF : 2017 - ARGENT; 2016 - ARGENT