Une joueuse de hockey célèbre sur la glace

Sarah Fillier

Biographie

Sarah Fillier a réalisé un exploit rare, celui d’avoir joué pour les équipes nationales féminines des moins de 18 ans, des moins de 22 ans et senior au cours de la même année du calendrier. En 2018, elle a remporté la médaille de bronze à sa deuxième présence au Championnat du monde féminin U18 de l’IIHF et elle a été nommée l’une des trois meilleures joueuses dans l’équipe par les entraîneurs. Elle a ensuite rejoint les rangs de l’équipe des moins de 22 ans à l’occasion d’une série estivale contre les États-Unis avant de passer à la formation senior en vue de la Coupe des quatre nations. Elle a alors marqué son premier but à l’occasion d’un match que le Canada a remporté 6-1 contre la Suède, devenant la première joueuse née dans les années 2000 à marquer un but au profit de l’équipe nationale féminine, ce qui fait qu’elle a aidé les siennes à décrocher la médaille d’argent.

En 2019, Fillier a enfilé l’uniforme des équipes nationales des moins de 22 ans et senior. Elle a été retenue au sein de la formation pour le Championnat du monde féminin de l’IIHF 2020, mais ce tournoi a été annulé, puis redisputé en 2021. Elle y a notamment inscrit trois buts et trois mentions d’aide pour ainsi aider le Canada à décrocher son premier titre mondial depuis 2012.

Fillier a été intégrée au programme national pour la première fois en 2016, quand elle s’est alignée avec l’équipe des moins de 18 ans dans le cadre d’une série de trois matchs contre les États-Unis. Elle a fait ses débuts au Mondial U18 la saison suivante à l’âge de 16 ans seulement, et elle a alors marqué trois buts en plus de mettre la main sur la médaille d’argent.

Fillier évolue dans les rangs universitaires à l’Université de Princeton avec sa sœur jumelle Kayla. Elle a été finaliste pour l’obtention du trophée Patty Kazmaier, remis à la meilleure joueuse de hockey de la NCAA, en plus d’avoir été nommée au sein de la deuxième équipe d’étoiles nationale universitaire américaine et de la première équipe d’étoiles de l’association ECAC à chacune de ses deux saisons avec les Tigers. À sa première année d’études, elle a remporté le championnat de la Ivy League, a été la meilleure marqueuse dans la NCAA avec 57 points, et a été nommée recrue de l’année de l’USCHO en plus d’être proclamée Joueuse et recrue de l’année dans la Ivy League et recrue de l’année dans l’association ECAC. Elle a été nommée capitaine de l’équipe à sa deuxième saison en 2019-2020 et a égalé la production de 57 points qu’elle avait enregistrée l’année précédente. Elle a mené Princeton au championnat de l’association ECAC et a été proclamée joueuse par excellence du tournoi de championnat de l’association.

À propos de Sarah

Débuts : A commencé à patiner à l’âge de deux ans et a commencé à jouer au hockey l’année suivante… A joué avec les garçons jusqu’à l’âge de 12 ans… A commencé à rêver de représenter le Canada quand elle a regardé certaines de ses coéquipières plus âgées disputer le Championnat du monde U18… Autres intérêts : Poursuit actuellement des études en psychologie à l’Université de Princeton… Aimerait faire carrière dans le sport ou en psychologie sociale… Aime découvrir de nouvelles chansons, de nouveaux albums et de nouveaux artistes musicaux… Pendant la saison morte, elle aime voyager, cuisiner et regarder des émissions de téléréalité… De tout et de rien : Son dicton favori : « Ne sois jamais satisfaite »… Inspirée par sa coéquipière Marie-Philip Poulin en raison de sa capacité à dominer le jeu avec Équipe Canada tout en continuant de travailler pour être la meilleure au monde et en restant humble… 

Palmarès international

Championnat du monde féminin de l’IIHF : 2021 - OR Championnat du monde U18 féminin de l’IIHF : 2018 - BRONZE; 2017 - ARGENT