Une athlète de saut à ski en plein vol

Alexandria Loutitt

Biographie

Alexandria Loutitt a contribué à un moment historique à Beijing 2022. Aidée de ses coéquipiers Mackenzie Boyd-Clowes, Matthew Soukup et Abigail Strate, ils ont remporté la médaille de bronze lors des débuts olympiques de l’épreuve de saut à ski par équipes mixtes. Il s’agissait de la première médaille olympique de l’histoire du Canada en saut à ski.

Loutitt a écrit d’autres pages d’histoire en 2023. En janvier, elle est devenue la première Canadienne à remporter une épreuve de la Coupe du monde FIS de saut à ski. Elle a réalisé l’exploit sur le tremplin normal à Zao, au Japon. Début février, elle est devenue la première Canadienne à remporter un titre de championne du monde junior de saut à ski. Quelques semaines plus tard, elle est devenue la première championne du monde de saut à ski du Canada lorsqu’elle a remporté l’épreuve féminine de grand tremplin aux Championnats du monde de ski nordique FIS à Planica, en Slovénie.

En mars, Loutitt a réalisé un saut de 225 mètres lors de la toute première compétition féminine de vol à ski à Vikersund, en Norvège. Il s’agit d’un record canadien, hommes et femmes confondus, dépassant la marque précédemment détenue par Boyd-Clowes. Cette marque est à seulement un mètre du record du monde féminin pour la distance. Quelques jours avant ce saut record, Loutitt a décroché son deuxième podium en carrière en Coupe du monde, se classant deuxième à l’épreuve sur grand tremplin à Lillehammer, en Norvège.

Loutitt a fait ses débuts à l’international pour le Canada au cours de la saison 2019-2020, à commencer par quelques épreuves de la Coupe FIS. En février de cette saison, elle a fait ses débuts en Coupe du monde à l’épreuve féminine par équipes à Ljubno, en Slovénie. Peu de temps après, elle a participé à ses premiers Championnats du monde juniors FIS, où elle a été la meilleure femme nord-américaine dans l’épreuve du tremplin normal. 

Comme le reste de l’équipe canadienne de saut à skis, Loutitt a dû s’ajuster au fait de ne pas avoir de base d’entraînement à la maison quand les installations du Parc olympique Canada de Calgary ont été fermées en 2018. À la nouvelle base en Slovénie, Loutitt a percuté la bordure de piste durant une séance d’entraînement en octobre 2020, causant une commotion cérébrale. Elle avait initialement reçu le feu vert pour voyager, mais ses symptômes se sont par la suite aggravés et elle a été tenue à l’écart pendant quelques mois. 

Loutitt a renoué avec la compétition en janvier 2021, même si elle ne s’était pas autant entraînée qu’à l’habitude. Elle a réussi deux résultats parmi les 15 meilleurs dans des épreuves de la Coupe continentale avant de faire ses débuts aux Championnats du monde seniors FIS. Elle était de l’équipe mixte qui a pris la 10e place et a participé à la toute première épreuve féminine en grand tremplin aux Championnats du monde. 

Loutitt a fait sa première apparition sur le circuit Grand Prix d’été FIS en 2021 et a accompli un fait saillant personnel à Klingenthal, en Allemagne, alors qu’elle a pris le 19e rang. Participant à ses premières épreuves individuelles en Coupe du monde en 2021-2021, Loutitt a obtenu son meilleur résultat en carrière avec une 14e place à l’épreuve du grand tremplin à Lillehammer en décembre. 

À propos d’Alexandria 

Débuts : A commencé le saut à ski à l’âge de neuf ans, mais avait supplié ses parents de la laisser l’essayer plus tôt… A été accrochée par son tout premier saut et a su qu’elle voulait passer le reste de ses jours dans ce sport, fascinée par le sentiment d’apesanteur… A été inspirée par la sauteuse à ski japonaise Sara Takahashi qui a pavé la voie à la génération suivante… Autres intérêts : Aime cuisiner, le ski alpin, le ski de fond, faire des croquis, la lecture et la peinture… Aimerait faire carrière en administration, en design ou en architecture… De tout et de rien : Devise préférée : « Fais simplement ce que tu fais », une phrase que son père et elle ont trouvée en 2018 pour l’aider à retrouver sa concentration quand elle éprouvait des difficultés… Inspirée par les équipes de hockey canadiennes, elle conserve une pièce d’un dollar dans son casque, pièce qu’elle échangeait avec une amie, mais comme cette dernière a pris sa retraite, elle la garde à temps plein… A aussi une pièce de 10 cents qui est un symbole de bonne fortune dans sa famille (ils en ont toujours trouvé une quand ils en avaient besoin)… 

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Beijing 2022Saut à skiPar équipes - mixteBronze
Beijing 2022Saut à skiTremplin normal - femmesDQ

Palmarès international

Jeux olympiques : 2022 – BRONZE (par équipes mixte), DQ (TN)

Championnats du monde FIS : 2022 - OR (GT), 26e (TN), 6e (TN féminin par équipes); 2021 – 38e (GT), 10e (TN par équipes mixtes), 11e (TN féminin par équipes)

Championnats du monde juniors FIS : 2023 - OR (TN); 2022 - BRONZE (TN); 2020 – 31e (TN)