Zoe Bergermann

Biographie

Zoe Bergermann a fait ses débuts sur le circuit de la Coupe du monde en février 2013 à domicile, à Blue Mountain, en Ontario. En 2012-2013 et 2013-2014, elle a terminé la saison au deuxième rang du classement général de snowboard cross du circuit de la Coupe Nor-Am. En 2013-2014, elle est montée sur le podium de six des sept courses de la saison et a remporté quatre victoires. Elle a participé à trois éditions des Championnats du monde juniors FIS de 2012 à 2014, accédant à la petite finale à chacune de ces éditions. 

En 2014-2015, Bergermann était prête à se joindre à l’équipe nationale, mais pendant le camp d’entraînement de présaison en Amérique du Sud, elle était constamment épuisée et sa santé s’est détériorée. On lui a diagnostiqué une forme rare d’arthrite, la maladie de Still, et elle a dû se soumettre à plusieurs mois de rééducation pour reprendre des forces. En 2014-2015, elle a participé à une seule compétition : ses premiers Championnats du monde seniors.

Bergermann a effectué un retour en force en 2015-2016 en terminant la saison avec le meilleur classement féminin (neuvième rang) du Canada à la Coupe du monde de snowboard cross. À son retour en Coupe du monde, à Montafon, en Autriche, en décembre 2015, elle a réussi sa meilleure performance à vie (à ce moment), soit une quatrième place. Elle a aussi participé pour la première fois aux X Games d’hiver à Aspen en 2016, ou elle a pris le huitième rang. 

Dans les semaines qui ont précédé les Jeux de PyeongChang 2018, Bergermann a mis la main sur ses premières médailles de la Coupe du monde dans l’épreuve féminine par équipes avec Tess Critchlow, s’emparant de l’argent au Montafon en décembre 2017 et du bronze à Erzurum en janvier. À ses débuts comme olympienne, elle a été éliminée en quarts de finale. À sa première épreuve après les Jeux, Bergermann a décroché son premier podium individuel de la Coupe du monde, raflant l’argent à Feldberg, en Allemagne. Elle a remporté deux autres médailles par équipes, ce qui lui a permis de finir à nouveau au neuvième rang du classement général de la Coupe du monde de snowboard cross et ce, pour la deuxième fois en trois ans. 

Bergermann a raté la saison 2018-2019 au grand complet après avoir subi une chirurgie au genou en décembre. À son retour à la compétition la saison suivante, elle a enfin réussi à réintégrer le classement des 10 meilleures dans une épreuve de la Coupe du monde en janvier 2021. Deux mois plus tard, elle s’est qualifiée pour la petite finale de la Coupe du monde de Veysonnaz et elle a conclu la saison au rang de meilleure Canadienne au classement de la Coupe du monde de snowboard cross, en vertu d’une 12e place. C’est aussi en 2021 qu’elle a participé à ses premiers Championnats du monde en quatre ans. 

À propos de Zoe

Débuts : Les week-ends, elle faisait du ski avec sa famille. À neuf ans, son frère l’a convaincue de la supériorité du snowboard et elle s’y est mise. À 10 ans, elle s’est inscrite à sa première compétition de snowboard cross et a gagné sa toute première course… Elle concourait en snowboard cross depuis seulement trois ans au moment de la victoire en or de Maëlle Ricker à Vancouver 2010. Son rêve olympique est né à ce moment-là... Autres intérêts : Elle aime le vélo de montagne, la randonnée, le paddleboard, jouer à Catan et à d’autres jeux de société… De tout et de rien : Dicton favori : « Le succès n’est pas un accident, et l’échec n’est pas fatal. » … Les jours de course, elle porte toujours la même combinaison, une combinaison qu’elle possède depuis ses années au niveau provincial…

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
PyeongChang 2018SnowboardSnowboard cross - Femmes23

Palmarès international

Jeux olympiques d’hiver : 2018 – 23e (SBX)

Championnats du monde FIS : 2021 – 21e (SBX), 8th (SBX par équipes); 2017 – 23e (SBX); 2015 – 23e (SBX)

Championnats du monde juniors FIS : 2014 – 8e (SBX); 2013 – 7e (SBX); 2012 – 5e (SBX)