SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Athlétisme

Athlétisme

L’athlétisme fait partie du programme olympique depuis les premiers jeux de l’Antiquité tenus à Olympie, en Grèce, en 776 avant J.-C. Lors de ces jeux, seule l’épreuve de stadion, une course d’environ 200 mètres, avait été disputée. Au fil du temps, d’autres épreuves, telles que le lancer du disque, le lancer du javelot et le saut en longueur, ont été ajoutées.

Dans l’histoire de l’athlétisme moderne, la première compétition universitaire s’est déroulée entre Oxford et Cambridge en 1864. Trente-deux ans plus tard, à Athènes, lors des premiers Jeux olympiques modernes, l’athlétisme était une compétition importante et incluait 12 épreuves. En 1912, la Fédération internationale d’athlétisme amateur a été fondée dans le but de normaliser les règles, l’équipement et les records du monde. La première participation des femmes aux épreuves olympiques d’athlétisme a eu lieu à Amsterdam 1928. Jusqu’en 1983, année des premiers Championnats du monde de l’IAAF, les Jeux olympiques étaient le seul événement international d’envergure pour l’athlétisme. L’athlétisme figure au programme des Jeux panaméricains depuis depuis 1951, année où ces Jeux ont eu lieu pour la toute première fois.

Bailey, Donovan

 

À la première présence d’athlètes canadiens aux Jeux, en 1900 à Paris, les athlètes avaient tous participé à des épreuves d’athlétisme. Parmi ces athlètes, on retrouvait George Orton, qui a réussi à décrocher la médaille d’or au 2500 m et, moins d’une heure plus tard, la médaille de bronze au 400 m haies et devenait le premier médaillé olympique du Canada.

Aux Jeux olympiques, 47 épreuves sont disputées, ce qui fait de l’athlétisme le sport ayant le plus grand nombre d’épreuves. Ces épreuves se regroupent sous cinq catégories : les épreuves de piste, les épreuves de lancers, les épreuves de sauts, les épreuves combinées et les épreuves sur route. Pour se qualifier aux Jeux olympiques, les athlètes doivent réussir un standard établi par l’IAAF.

Événements

Courses sur piste

100 m, 200 m, 400 m, 800 m, 1500 m, 5000 m, 10 000 m, 100 m Haies (femmes), 110 m Haies (hommes), 400 m Haies, 3000 m Steeple, Relais 4 x 100 m, Relais 4 x 400 m

Toutes les épreuves de piste se déroulent sur une piste ovale de 400 m. Les compétiteurs courent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et le premier coureur à franchir la ligne d’arrivée avec son torse remporte la course. Pour les courses de moins de 800 m, les compétiteurs doivent demeurer dans leur couloir pour toute la durée de la course. La piste étant divisée en huit couloirs, chaque course met donc en compétition huit coureurs. Plus la distance de la course est élevée, plus le nombre de compétiteurs en piste augmente. Les blocs de départ sont utilisés pour toutes les courses de 400 m et moins.

Les courses de 100 m, 200 m, 400 m, 800 m et 1500 m se déroulent en trois rondes, soit la ronde de qualification par vagues, la ronde de demi-finales et la ronde finale, à l’exception du 100 m, qui débute par une ronde préliminaire de qualification pour les coureurs qui n’ont pas réussi le standard de qualification. Le 5000 m se déroule sur deux rondes seulement, soit la ronde de qualification par vagues et la ronde finale, alors que le 10 000 m n’a qu’une seule ronde.

Les quatre épreuves de haies incluent trois rondes, soit la ronde de qualification par vagues, la ronde de demi-finales et la ronde finale. À l’épreuve de 110 m haies hommes, les haies sont placées à une hauteur de 1,067 m, tandis qu’à l’épreuve de 100 m haies femmes, elles sont à une hauteur de 0,838 m. À l’épreuve de 400 m, la hauteur des haies est 0,914 m pour les hommes et 0,762 m pour les femmes.

L’épreuve de steeple se déroule en deux rondes, soit la ronde de qualification par vagues et la ronde finale. Elle combine 28 sauts de barrière et sept sauts de rivière pour un total de cinq sauts par tour de piste. Pour cette épreuve, les barrières sont placées à 0,914 m pour les hommes et à 0,762 m pour les femmes, mais elles sont plus larges que les haies utilisées aux épreuves régulières et mesurent au moins 3,94 m pour les barrières de saut et 3,66 m pour la barrière de rivière.

Les courses à relais se disputent en deux rondes, soit la ronde de qualification par vagues et la ronde finale. À la fin de chaque segment d’une course, une zone de passage de 20 m est délimitée pour indiquer la zone à l’intérieur de laquelle le témoin doit être échangé, faute de disqualification.

Pour toutes les épreuves de piste, l’athlète responsable d’un faux départ est disqualifié. Tous les résultats de ces épreuves sont enregistrés au dixième près (0,01).

Courses sur route

Marathon, 20 km Marche, 50 km Marche (hommes)

Les épreuves les plus longues du programme olympique se déroulent à l’extérieur du stade et sont chronométrées à la seconde près. Les athlètes prennent le départ en groupe, et le premier athlète à franchir la ligne d’arrivée remporte l’épreuve.

Le marathon tire ses origines de la légende du soldat grec Pheidippides. En 490 avant J.-C., après la victoire des Grecs à la bataille de Marathon survenue durant l’invasion des Perses, Pheidippides courut 25 milles de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire. À son arrivée à Athènes, Pheidippides s’est effondré et est mort d’épuisement. En l’honneur de l’accomplissement du messager, une course de 40 kilomètres, ou 24,8 milles, a été disputée sur la route de Marathon à Athènes lors des premiers Jeux olympiques modernes de 1896. Après les Jeux de 1908 à Londres, la distance officielle du marathon a été fixée à 42,195 m, soit la distance entre le Château de Windsor, point de départ de la course à ces Jeux, et la loge royale directement alignée avec la ligne d’arrivée au stade olympique.

Aux épreuves de marche, les compétiteurs doivent en tout temps toucher au sol avec un pied et doivent faire une extension complète de la jambe à chaque foulée. Lors d’une course, un athlète reçoit un carton rouge s’il commet une infraction à l’un ou l’autre de ces critères. Si un athlète reçoit trois cartons rouges de trois juges différents, il est disqualifié.

Lancers

Lancer du disque, Lancer du marteau, Lancer du javelot, Lancer du poids

Pour lancer leur engin respectif le plus loin possible, les compétiteurs initient le lancer par un mouvement à l’intérieur d’une zone délimitée. La distance des lancers est mesurée au centimètre près (0,01 m).

Chaque épreuve commence par une ronde de qualification durant laquelle chaque compétiteur lance son engin trois fois pour réussir le standard de qualification ou se classer parmi les douze premiers rangs et accéder à la ronde finale. Pour établir ce classement, le meilleur lancer de chaque compétiteur est pris en considération. À la ronde finale, chaque compétiteur lance trois fois. Puis, les huit lanceurs ayant lancé le plus loin relancent encore trois fois et tentent d’améliorer leur marque et leur classement final.

De forme sphérique, le poids est fait de métal lisse, est tenu dans une main au niveau du cou et est lancé vers le haut et l’avant. Le poids ne peut être lancé de la même façon qu’au baseball. À l’épreuve masculine, le poids pèse 7,26 kg et à l’épreuve féminine, 4 kg.

De forme circulaire, le disque est fait de bois, ou d’un autre matériau convenable, et est bordé de métal. Tous les lancers du disque sont réalisés à partir d’une zone fermée pour assurer la sécurité des spectateurs étant donné que les compétiteurs initient le lancer par une rotation afin d’acquérir plus de vitesse. Le disque pèse 2 kg chez les hommes et 1 kg chez les femmes.

Le marteau est constitué de trois parties : une tête en métal, un câble et une poignée. Tous les lancers sont réalisés à partir d’une zone fermée pour assurer la sécurité des spectateurs étant donné que les compétiteurs initient le lancer par une rotation afin d’acquérir plus de vitesse. Le marteau pèse 7,2 kg pour l’épreuve masculine et 4 kg pour l’épreuve féminine.

Le javelot est constitué d’une hampe étroite montée d’une pointe de métal. Cette pointe doit planter dans le sol en premier pour que le lancer soit admissible et que la distance soit mesurée. Les compétiteurs initient le lancer par une course sur une distance minimale de 30 mètres. Le javelot des hommes pèse 800 g et mesure 2,6 m, celui des femmes, 600 g et 2,2 m.

Sauts

Saut en hauteur, Saut en longueur, Saut à la perche, Triple saut

Les compétiteurs initient leur saut par une course d’élan, puis sautent le plus loin ou le plus haut possible à partir d’un point fixe. La longueur ou la hauteur de tous les sauts est mesurée au centimètre près (0,01 m). Chaque épreuve commence par une ronde de qualification durant laquelle les compétiteurs tentent de réaliser le standard ou de se classer parmi les douze premiers rangs pour accéder à la ronde finale.

Aux concours de saut en hauteur et de saut à la perche, la hauteur de départ de la barre horizontale et les hauteurs subséquentes sont annoncées avant le début de la compétition. À ces deux épreuves, les athlètes choisissent quelle hauteur de barre ils désirent franchir à leur premier saut et passent à la hauteur suivante après un saut réussi. Cependant, si un athlète fait tomber la barre trois fois de suite à une hauteur donnée, il est éliminé. La compétition se poursuit jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul sauteur. En saut à la perche, la perche ne fait l’objet d’aucune restriction en ce qui concerne le matériau utilisé, la longueur et le diamètre.

La zone d’appel du saut en longueur et du triple de saut est représentée par une planche blanche de 1,22 m de longueur par 0,22 m de largeur. Le saut en longueur consiste à faire un seul saut qui se termine par un atterrissage dans le sable, alors que le triple saut consiste à faire un saut à cloche-pied, suivi d’une foulée bondissante et d’un saut. Le saut à cloche-pied se fait de manière à ce que l’athlète fasse son appel et atterrisse sur le même pied. Puis, il atterrit sur le pied opposé après la foulée bondissante. Au triple saut, seul le meilleur résultat des trois sauts accordés à chaque athlète est enregistré. À la ronde de qualification, les compétiteurs réalisent trois triples sauts. À la ronde finale, les compétiteurs qualifiés exécutent d’abord trois sauts. Les huit sauteurs ayant les meilleurs résultats exécutent trois autres sauts afin d’améliorer leur marque et leur classement.

Épreuves combinées

Décathlon (hommes), Heptathlon (femmes)

Les épreuves combinées exigent des athlètes qu’ils soient bons en course, au saut et au lancer. Pour chaque épreuve du décathlon et de l’heptathlon, les athlètes reçoivent des points directement en corrélation avec les temps et mesures réussis. Une fois toutes les épreuves réalisées, le compétiteur ayant le plus de points gagne l’épreuve.

Le décathlon comporte 10 épreuves réalisées en deux jours. Le jour 1, les athlètes réalisent le 100 m, le saut en longueur, le lancer du poids, le saut en hauteur et le 400 m; le jour 2, le 110 m haies, le lancer du disque, le saut à la perche, le lancer du javelot et le 1500 m.

L’heptathlon comporte sept épreuves en deux jours. Le jour 1, les athlètes réalisent le 100 m haies, le saut en hauteur, le lancer du poids et le 200 m; le jour 2, le saut en longueur, le lancer du javelot et le 800 m.

Médaillés canadiens

Open/Close

CLASSEMENT FINAL:

ATHLÈTES:

JEUX:

ÉVÉNEMENT :

RÉSULTAT:

OrGeorge Orton1900 Paris2 500 m steeple - hommes -
OrÉtienne Desmarteau1904 St. LouisLancer du marteau - hommes (56 lb) -
OrRobert Kerr1908 Londres200 m - hommes -
OrGeorge Goulding1912 Stockholm10 km marche - hommes -
OrEarl Thomson1920 Anvers110 m haies - hommes -
OrPercy Williams1928 Amsterdam100 m - hommes -
OrPercy Williams1928 Amsterdam200 m - hommes -
OrJane Bell, Myrtle Cook, Fanny Rosenfeld et Ethel Smith1928 AmsterdamRelais 4 x 100 m - femmes -
OrEthel Catherwood1928 AmsterdamSaut en hauteur - femmes -
OrDuncan McNaughton1932 Los AngelesSaut en hauteur - hommes -
OrMark McKoy1992 Barcelone110 m haies - hommes -
OrDonovan Bailey1996 Atlanta100 m - hommes -
OrDonovan Bailey, Carlton Chambers, Glenroy Gilbert, Robert Esmie et Bruny Surin1996 AtlantaRelais 4 x 100 m - hommes -
ArgentJ. Garfield MacDonald1908 LondresTriple saut - hommes -
ArgentDuncan Gillis1912 StockholmLancer du marteau - hommes -
ArgentCalvin Bricker1912 StockholmSaut en longueur - hommes -
ArgentFanny Rosenfeld1928 Amsterdam100 m - femmes -
ArgentJames Ball1928 Amsterdam400 m - hommes -
ArgentHilda Strike1932 Los Angeles100 m - femmes -
ArgentLillian Anderson, Mary Frizzell, Mildred Frizzell et Hilda Strike1932 Los AngelesRelais 4 x 100 m - femmes -
ArgentAlex Wilson1932 Los Angeles800 m - hommes -
ArgentJohn Loaring1936 Berlin400 m haies - hommes -
ArgentBill Crothers1964 Tokyo800 m - hommes -
ArgentGreg Joy1976 MontréalSaut en hauteur - hommes -
ArgentAngela Bailey, France Gareau, Angella Issajenko et Marita Payne1984 Los AngelesRelais 4 x 100 m - femmes -
ArgentCharmaine Crooks, Molly Killingbeck, Marita Payne, Jillian Richardson et Dana Wright1984 Los AngelesRelais 4 x 400 m - femmes -
ArgentGuillaume Leblanc1992 Barcelone20 km marche - hommes -
BronzeGeorge Orton1900 Paris400 m haies - hommes -
BronzeRobert Kerr1908 Londres100 m - hommes -
BronzeCon Walsh1908 LondresLancer du marteau - hommes -
BronzeCalvin Bricker1908 LondresSaut en hauteur - hommes -
BronzeEdward Archibald1908 LondresSaut à la perche - hommes -
BronzeFrank Lukeman1912 StockholmPentathlon - hommes -
BronzeWilliam Happenny1912 StockholmSaut à la perche - hommes -
BronzeEthel Smith1928 Amsterdam100 m - femmes -
BronzeJames Ball, Phil Edwards, Stanley Glover et Alex Wilson1928 AmsterdamRelais 4 x 400 m - hommes -
BronzeJames Ball, Phil Edwards, Raymond Lewis et Alex Wilson1932 Los AngelesRelais 4 x 400 m - hommes -
BronzeAlex Wilson1932 Los Angeles400 m - hommes -
BronzePhil Edwards1932 Los Angeles800 m - hommes -
BronzePhil Edwards1932 Los Angeles1 500 m - hommes -
BronzeEva Dawes1932 Los AngelesSaut en hauteur - femmes -
BronzeDorothy Brookshaw, Hilda Cameron, Jeanette Dolson et Aileen Meagher1936 BerlinRelais 4 x 100 m - femmes -
BronzePhil Edwards1936 Berlin800 m - hommes -
BronzeBetty Taylor1936 Berlin80 m haies - femmes -
BronzeDiane Foster, Patricia Jones, Nancy MacKay et Viola Myers1948 LondresRelais 4 x 100 m - femmes -
BronzeHarry Jerome1964 Tokyo100 m - hommes -
BronzeBen Johnson1984 Los Angeles100 m - hommes -
BronzeBen Johnson, Sterling Hinds, Tony Sharpe et Desai Williams1984 Los AngelesRelais 4 x 100 m - hommes -
BronzeLynn Williams1984 Los Angeles3 000 m - femmes -
BronzeDave Steen1988 SéoulDécathlon - hommes -
BronzeAngela Chalmers1992 Barcelone3 000 m - femmes -
BronzePriscilla Lopes-Schliep2008 Beijing100 m haies - femmes -
BronzeDylan Armstrong2008 BeijingLancer du poids - hommes -
BronzeDerek Drouin2012 LondresSaut en hauteur - hommes -
Identification Olympique
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 792 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.