Biographie :

Donovan Bailey est devenu un des plus grands icônes du sport canadien lorsqu’il a établi un nouveau record du monde au 100 m, lors des Jeux d’Atlanta 1996, où il a stoppé le chronomètre à 9,84 secondes pour devenir l’homme le plus rapide au monde. Une semaine plus tard, Bailey a pris part au relais 4×100 m pour décrocher une autre médaille d’or. Aux côtés de Bruny Surin, Glenroy Gilbert, Robert Esmie et Carlton Chambers, ils sont devenus la première équipe de tous les temps à vaincre les Américains au relais 4×100 m à des Jeux olympiques.

Bailey s’était présenté à Atlanta en tant que champion du monde au 100 m. Lui et Bruny Surin ont partagé le podium des Championnats du monde IAAF de 1995 à Gothenburg, en Suède, où ils ont respectivement mis la main sur l’or et l’argent. Jumelés à Gilbert et Esmie, ils sont devenus champions du monde du relais 4×100 m en 1995 et en 1997.

Donovan Bailey a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada, au Panthéon des sports canadiens et à l’Allée des célébrités canadiennes.