Biographie :

John « Army » Howard a participé aux Jeux de Stockholm 1912, où il est devenu le premier olympien noir du Canada.

Même si sa sélection dans l’équipe olympique canadienne fut historique, elle fut aussi controversée, se soldant par une couverture raciste dans les journaux de cette journée. On lui a interdit de demeurer au même hôtel que ses coéquipiers blancs lorsque tous se sont rassemblés à Montréal avant de prendre le bateau qui les emmènerait de l’autre côté de l’Atlantique.

Howard était un sprinteur au sommet des classements au 100 m et au 200 m, mais un mal de ventre à Stockholm l’a empêché de courir dans son état optimal et il n’a pas avancé en finale dans ses épreuves individuelles comme dans les relais 4 x 100 m et 4 x 400 m. Un an après ses débuts olympiques, Howard est devenu le champion canadien au 100 verges et au 220 verges.

Howard a servi avec le Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale et a remporté le bronze au 100 m aux Jeux Interalliés de 1919. Ses petits-enfants, Harry et Valerie Jerome, ont suivi son exemple et sont devenus olympiens à Rome 1960. Harry Jerome a remporté le bronze au 100 m à Tokyo 1964.