Percy Williams

golden leaf icon for Hall of Fame

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 2
Silver medal icon 0
Bronze medal icon 0

Biographie

En remportant les épreuves du 100 m et du 200 m aux Jeux olympiques d’Amsterdam en 1928, le Canadien Percy Williams s’est établi à titre d’homme le plus rapide au monde et il est devenu le troisième sprinteur de l’histoire à réaliser un doublé olympique au sprint.

Le Canadien Percy Williams a annoncé ses couleurs à Amsterdam 1928 quand il a réalisé un chrono de 10.6 secondes au deuxième tour du 100 m, ce qui égalait le record olympique établi à Paris en 1924. Le lendemain, il a de nouveau réussi le coup, égalant le record olympique en demi-finale. Après deux faux départs en finale du 100m, Williams a mené la course du début à la fin pour s’emparer du titre olympique en 10.8 secondes. La victoire de Williams représentait une si grande surprise que les officiels des Jeux n’avaient pas prévu se munir d’un drapeau canadien ni de l’hymne national en vue de la cérémonie des médailles, ce qui a provoqué un long retard. Après avoir participé à huit courses en quatre jours, Williams a remporté la finale du 200 m par un mètre, et il est ainsi devenu le troisième sprinteur de l’histoire à réaliser le doublé olympique au sprint. Accueilli en héros à son retour au Canada, Williams a parcouru le pays en train avec sa mère, et on l’a couvert de cadeaux à chaque arrêt. Une fois chez lui à Vancouver, en Colombie-Britannique, il a été acclamé par 25 000 partisans à la gare de train, les enfants ont eu congé d’école et on lui a fait cadeau d’une voiture sport ainsi qu’une bourse d’études de 14 500 $. Williams a agi comme capitaine de l’équipe canadienne d’athlétisme aux Jeux de Los Angeles en 1932, où il a été éliminé dans les vagues préliminaires du 100 m et a pris la quatrième place en tant que membre de l’équipe du relais 4×100 m.

En 1929, Williams a remporté 19 des 21 courses qu’il a disputées. En 1930, il a établi un record du monde au 100 m grâce à un chrono de 10.30 secondes au stade Varsity de Toronto, marque qui a tenu jusqu’à ce que l’Américain Jesse Owens la réédite en 1936. Aux Jeux de l’Empire britannique 1930 à Hamilton, Williams a raflé l’or dans l’épreuve des 100 verges en 9.60 secondes.

Né à Vancouver, Williams était l’enfant unique de Frederick Williams et Charlotte Rhodes. À l’âge de 15 ans, on a découvert chez lui un rhumatisme articulaire aigu et on lui a dit de ne pratiquer aucun sport et de ne s’adonner à aucune activité exigeante. Malgré son handicap, il a commencé à courir à l’âge de 16 ans et son école secondaire obligeait les étudiants à faire du sport. Williams a vite commencé à avoir du succès à l’échelle locale et, dans le but d’aller aux essais olympiques de 1928 à Hamilton, il a travaillé comme serveur dans une voiture restaurant dans le but d’amasser des fonds pour payer son voyage.

Après avoir pris sa retraite de l’athlétisme, Williams est devenu un agent d’assurance. Il fait don de ses deux médailles d’or au Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique, mais celles-ci ont été volées quelques semaines plus tard seulement. Aucune médaille de remplacement n’a jamais été reçue. L’école publique Percy Williams Junior Public School à Scarborough, en Ontario, a été nommée en l’honneur de Williams, et une statue grandeur nature de lui en position de départ se trouve à l’extérieur du Temple de la renommée des sports de la C.-B. au stade BC Place de Vancouver. Souffrant d’arthrite et de dépression, il s’est tragiquement enlevé la vie à l’âge de 74 ans.

Williams a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1949 et au Panthéon des sports canadiens en 1955. En 1950, un sondage de la Presse canadienne a élu Williams comme plus grand athlète de la première moitié du 20e siècle (avec une mise à jour en 1972 le déclarant le plus grand Olympien canadien de tous les temps). En 1996, Postes Canada a publié un timbre de Williams et, en 1979, il a été reçu Officier de l’Ordre du Canada.

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
1928 Amsterdam AthlétismeRelais 4 x 100 m - hommes6
1928 Amsterdam Athlétisme100 m - hommesGold
1928 Amsterdam Athlétisme200 m - hommesGold
1932 Los Angeles AthlétismeRelais 4 x 100 m - hommes4
1932 Los Angeles Athlétisme100 m - hommes -