Biographie :

Jimmy Ball était l’un des meilleurs athlètes canadiens au 400 m à la fin des années 1920 et au début des années 1930, remportant trois médailles olympiques au 400 m et faisant partie des équipes de relais 4×400 m aux Jeux olympiques d’Amsterdam en 1928 et de Los Angeles en 1932.

Dans ce qui s’annonçait comme l’une des courses les plus palpitantes des Jeux d’Amsterdam en 1928, Jimmy Ball, qui n’était pas habitué de courir dans les couloirs au 400 m, a mal jugé sa position et a dû y aller d’un énorme dernier effort dans la finale. Il a rejoint le meneur, mais a ensuite commis l’erreur classique de regarder vers ses autres concurrents, lui coûtant la médaille d’or par 0.2 seconde. Toutefois, la médaille d’argent de Ball a été réalisée en établissant un record canadien sur la distance de 48.0 secondes. Avec ses coéquipiers Phil Edwards, Stan Glover et Alex Wilson, Ball a remporté sa deuxième médaille des Jeux, soit le bronze au relais 4×400 m. À Los Angeles en 1932, Ball a atteint les demi-finales du 400 m et a remporté une autre médaille de bronze au relais 4×400 m avec Edwards, Wilson et Ray Lewis.

Ball a grandi à Dauphin au Manitoba et fut diplômé du Dauphin Collegiate. Il a étudié en pharmacie à l’Université du Manitoba où, comme membre de l’équipe d’athlétisme universitaire, il a remporté les titres du Manitoba et de l’Ouest canadien au 400 m en 1925. Aux Championnats du Dominion de 1927 à Toronto, Ball a remporté des titres au 400 m et comme quatrième coureur de l’équipe du relais 4×400 m de l’Ouest canadien. Aux essais olympiques pour les Jeux d’Amsterdam de 1928 tenus à Hamilton en Ontario, Ball a remporté le 400 m en établissant un record canadien dans les vagues préliminaires et en finale. Il a établi un record canadien au 300 verges aux Championnats canadiens en salle de 1929, pour ensuite remporter l’argent au relais 4×440 verges des Jeux de l’Empire britannique de 1930, où il a aussi terminé cinquième au 220 verges et 440 verges.

En 1933, Ball a remporté le trophée Norton H. Crowe à titre de meilleur athlète canadien en plus de gagner un deuxième titre national au 400 m. L’année suivante, il a remporté son troisième titre canadien du 400 m et il s’est retiré de la compétition.

Ball fut intronisé au Panthéon des sports canadiens en 1959, au Temple de la renommée olympique du Canada en 1973 et au Temple de la renommée des sports du Manitoba en 1980.