Biographie :

Jharyl Bowry sait qu’il est destiné à être le prochain grand sauteur en longueur canadien depuis qu’il a fauté sur un saut en 2012 qui aurait égalé le record canadien. Il a terminé deuxième aux Championnats canadiens de 2012, mais n’a pas atteint le standard de qualification olympique. Portant les couleurs du Barton County Community College, il a terminé 2e de la NCAA en salle en 2011 et à l’extérieur en 2012. Il est ensuite passé à l’université Kansas State, où il a été nommé à la première équipe d’étoiles en 2013 après avoir gagné le Championnat en salle Big 12 et terminé 2e au Championnat de conférence extérieur. Il a ajouté un deuxième titre en salle Big 12 à son palmarès en 2014.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Il est le fils de Desmond et Shelley Bowry, le frère cadet de Jabari, Jamaal, Julica et le frère aîné de Julien et Jewell. Avec sa conjointe, Jasmine Balaga, il a eu un fils, Jaxon, en mars 2012. Débuts : ll a commencé à faire de la compétition de saut au secondaire à l’âge de 13 ans, établissant le record de l’Ontario pour son groupe d’âge. Il a commencé à s’y mettre sérieusement à 16 ans après avoir perdu pour la première fois contre celui qui est encore aujourd’hui son partenaire d’entraînement. Autres intérêts : Il aime entraîner des jeunes en athlétisme, enregistrer de la musique, cuisiner. Il est entraîneur adjoint du club Take Flight Athletics. Il a obtenu une bourse de l’université Kansas State en 2013, où il étudie présentement en sociologie. Il a fondé un organisme de charité appelé Jump For Jacob, qui amasse des fonds pour payer pour les soins médicaux de Jacob Zorzella, champion canadien au triple saut qui a reçu une balle en 2014, et sensibilise les jeunes de la communauté d’athlétisme à la violence. De tout et de rien : On le surnomme War fly (donné par son père en blague). Son modèle est le champion olympique 2008 Irving Saladino parce qu’il a toujours sauté avec une technique parfaite. Avant une compétition, Jharyl écoute de la musique dans une pièce isolée et pousse un gros cri pour évacuer la nervosité. Sa citation favorite : « Il n’y a pas de raison d’avoir un plan B, parce que ça distrait du plan A. » -Will Smith. Son porte-bonheur est une paire de bas de soccer.

PALMARÈS INTERNATIONAL

CPA (juniors) : 2009 – 7e (saut en longueur)

NACAC : 2012 – 4e (saut en longueur)