Robert Esmie

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 1
Silver medal icon 0
Bronze medal icon 0

Biographie

Au terme de la seule course olympique à laquelle il a participé au cours de sa carrière, Robert Esmie est devenu champion olympique. Il était le premier coureur de l’équipe canadienne qui a remporté la médaille d’or au relais 4×100 m à Atlanta 1996, un quatuor complété par Glenroy Gilbert, Bruny Surin et le champion olympique du 100 m, Donovan Bailey. Remplaçant le blessé Carlton Chambers, qui avait participé à la ronde préliminaire et aux demi-finales, Esmie s’est présenté à la finale du relais olympique avec les mots « Relay Blast Off » (trad. lit. Décollage du relais) rasés sur sa tête dans le but de détendre ses coéquipiers et de faire taire la foule partisane. Il portait aussi t-shirt sur lequel était écrit « Relax. You’ve been erased » (trad. lit. Détendez-vous. On vous a effacés) dans l’espoir de déstabiliser le premier coureur américain, Jon Drummond, ce qu’il a réussi quand il l’a surpris en train de lire son t-shirt.

Bien qu’il ait été impliqué dans un accident de la route mineur alors qu’il se rendait au stade et que la finale du relais ait été retardée en raison d’une disqualification, Esmie a couru la course de sa vie. Il a pris une avance considérable dans les 60 premiers mètres et a réussi un échange du témoin parfait avec Gilbert, qui a lui aussi réussi une excellente course. Après que Bailey ait franchi la ligne d’arrivée, Esmie a retrouvé Chambers dans le stade afin que toute l’équipe puisse célébrer ensemble. Il a récupéré le témoin que Bailey avait jeté au sol en guise de célébration. Depuis que l’épreuve a été ajoutée au programme olympique en 1912, aucune équipe n’avait battu les États-Unis dans une finale olympique à laquelle les Américains participaient.

Esmie était un membre régulier du programme canadien de relais 4×100 m qui a dominé les années 1990. Il a remporté des médailles d’or aux Jeux du Commonwealth de 1994, aux Championnats du monde de 1995 et de 1997, ainsi que le bronze aux Championnats du monde de 1993. Sur le plan individuel, Esmie a remporté la médaille de bronze au 60 m des Championnats du monde en salle de 1995 et a atteint la demi-finale du 100 m aux Championnats du monde de 1993.

Né en Jamaïque, Esmie a immigré à Sudbury, en Ontario, à l’âge de 11 ans et a étudié à l’école secondaire Lasalle. En 10e année, il est devenu l’un des plus jeunes athlètes de tous les temps à signer un contrat avec Nike. Sa mère, Mavis, souhaitait qu’il devienne médecin, ce qu’il a affirmé qu’il ferait si ses rêves olympiques ne se concrétisaient pas. Après avoir passé 22 ans à Vancouver, en Colombie-Britannique, Esmie est rentré à Sudbury avec sa femme et ses enfants pour s’occuper de sa mère malade. Esmie est demeuré impliqué dans le sport et dans l’entraînement des épreuves de piste de haut niveau et de vitesse afin d’aider les athlètes de toutes les disciplines à atteindre leurs objectifs en matière de conditionnement physique.

En tant que membre de l’équipe masculine de relais, Esmie a été intronisée au Temple de la renommée olympique du Canada en 2004 et au Panthéon des sports canadiens en 2008.

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Atlanta 1996 AthlétismeRelais 4 x 100 m - hommesOr