Robert Kerr

golden leaf icon for Hall of Fame

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 1
Silver medal icon 0
Bronze medal icon 1

Biographie

Afin d’économiser de l’argent pour participer aux compétitions à St. Louis 1904, Robert « Bobby » Kerr a dormi sur le plancher de la maison d’un ami. Ses débuts olympiques n’ont produit que des résultats modestes sur la piste, mais Kerr a acquis de l’expérience très utile. Il a raté Athènes 1906 en raison de moyens financiers limités, mais il était à Londres 1908, là où sa rivalité au 100 mètres avec le Sud-Africain Reggie Walker s’est poursuivie. Il a fait sa première apparition olympique en égalant l’Américain James Rector avec le deuxième temps le plus rapide, soit un chrono de 11.0 secondes au 100 mètres, mais les officiels lui ont décerné la médaille de bronze. Le lendemain, Kerr, qui aimait le grand virage sur la piste de 660 mètres, a remporté la finale du  200 mètres par moins d’un pied (30 cm), mettant la main sur sa deuxième médaille des Jeux et sa première médaille d’or olympique. Kerr a reçu des télégrammes de félicitations de partout au Canada et il est rentré chez lui à Hamilton comme un véritable héros national.

Reconnu pour ses départs canons et sa force d’accélération, Kerr a établi six records canadiens au cours de sa carrière qui s’est étirée sur une décennie. Il a remporté les épreuves du 100 verges, 440 verges et 880 verges aux Jeux du couronnement du roi Édouard en 1902, méritant une reconnaissance civique pour cet exploit. Champion canadien sur 100 verges en 1907 et sur 220 verges de 1906 à 1908, Kerr a établi des records sur toutes les distances entre 40 verges et 220 verges. Il a reçu la Coupe Harvey Gold comme meilleur athlète à la rencontre britannique de Stamford Bridge en 1908, réalisant le doublé au sprint.

En 1887, Kerry a émigré avec sa famille de l’Irlande au Canada alors qu’il avait cinq ans, s’établissant à Hamilton, en Ontario. Adolescent il a rejoint  le service d’incendie de l’International Harvester Fire Brigade et il profitait de ses temps libres pour courir.

Kerr a été sélectionné pour courir aux Jeux de Stockholm en 1912, mais a décidé de prendre sa retraite pensant que ses dernières années étaient derrière lui. Il est demeuré très actif dans le monde du sport et était très respecté en tant que leader alors qu’il était un athlète. Il a été entraîneur de football et d’athlétisme, il a été le capitaine de l’équipe canadienne aux Jeux d’Amsterdam en 1928, gérant de la formation aux Jeux de Los Angeles en 1932, membre de l’Association olympique canadienne (ancien nom du COC), président du Comité olympique de Hamilton, directeur de la 91e rencontre d’athlétisme en salle Highlander, officiel de piste et grand instigateur de l’édition inaugurale des Jeux de l’Empire britannique présentés à Hamilton en 1930.

Il a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1949 et au Panthéon des sports canadiens en 1955. Il est décédé à Hamilton à l’âge de 80 ans et il a par la suite été intronisé au Temple de la renommée des sports de Hamilton en 2012, alors que ses médailles olympiques ont été présentées au public pour la première fois depuis des décennies. Un parc dans sa ville d’adoption a été nommé en son honneur.

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
1904 St. Louis Athlétisme100 m - hommes -
1904 St. Louis Athlétisme200 m - hommes -
1904 St. Louis Athlétisme60 m - hommes -
1908 LondresAthlétisme100 m - hommesBronze
1908 LondresAthlétisme200 m - hommesOr