Hockey sur glace – PyeongChang 2018

Sites de compétition : Centre de hockey de Gangneung, Centre de hockey de Kwandong

Dates des tournois : 10-25 février (Jours 1-16)

Nombre de tournois : 2 (1 masculine, 1 féminine)

Dans sa forme la plus simple, le hockey se joue sur une surface glacée où les joueurs doivent marquer des points en plaçant une rondelle de caoutchouc dans le filet adverse à l’aide d’un bâton courbé. Cinq joueurs accompagnés par équipe de leur gardien de but sont permis à tout moment sur la glace et les substitutions se font au banc des joueurs. Une partie réglementaire compte trois périodes de 20 minutes entrecoupées de deux pauses de 15 minutes. Aux Jeux olympiques, aucune partie ne peut se solder par un score nul. On brise donc l’égalité en ajoutant une période supplémentaire à quatre joueurs contre quatre, puis une séance de tirs de barrage si nécessaire. Les périodes de prolongation sont d’une durée de cinq minutes lors des rondes préliminaires, et elles sont de dix minutes lors des parties de rondes éliminatoires. La période de prolongation d’un match pour la médaille d’or dure quant à elle 20 minutes.

Les partisans d'Équipe Canada lors des Mondiaux juniors de hockey, le 31 décembre 2015 à Helsinki. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

À PyeongChang 2018 le tournoi masculin comptera douze équipes réparties en trois groupes :

Groupe A : Canada, République Tchèque, Suisse, Corée du Sud

Groupe B : Russie, États-Unis, Slovaquie, Slovénie

Groupe C : Suède, Finlande, Norvège, Allemagne

Sochi Olympics Ice Hockey Women

On entame d’abord un tournoi à la ronde au sein de chaque groupe. Aucune équipe n’est éliminée à l’issue de ce premier volet. Les gagnants des trois groupes et la meilleure des équipes de deuxième rang reçoivent un laissez-passer pour les quarts de finale. Les huit autres équipes participent à une ronde éliminatoire. Les gagnants de ces parties se rendent en quarts de finale et affrontent les équipes déjà qualifiées. Les gagnants des quarts de finale se rendent en demi-finales, et les vainqueurs de celles-ci s’affrontent en finale de médaille d’or, alors que les vaincus s’affrontent pour celle de bronze.

À PyeongChang 2018 le tournoi féminin comptera huit équipes réparties en deux groupes :

Groupe A : États-Unis, Canada, Finlande, Russie

Groupe B : Suède, 1er qualifié, 2e qualifié, Corée du Sud

bergeron , getzlaf , nash , crosby

On entame d’abord un tournoi à la ronde au sein de chaque groupe. Le groupe A est constitué des équipes classées du premier au quatrième rang dans l’IIHF, alors que le groupe B est constitué des équipes classées du cinquième au huitième rang. Toutes les équipes du groupe A avancent aux rondes suivantes accompagnées des deux meilleures équipes du groupe B. Les deux meilleures équipes du groupe A reçoivent un laissez-passer pour les demi-finales où elles affrontent les gagnantes des quarts de finale (la quatrième place du groupe A joue contre la première place du groupe B, et la troisième place du groupe A contre la deuxième place du groupe B). Les gagnantes des demi-finales jouent ensuite pour la médaille d’or et d’argent et les autres jouent pour la médaille de bronze.

Le Canada aux Jeux (avant PyeongChang 2018)

Avec ses 20 médailles, dont 13 d’or, le Canada est le pays le plus décoré aux Jeux olympiques en hockey sur glace.

Le Canada a remporté le tournoi masculin à six reprises lors des sept premiers Jeux olympiques depuis que le sport y a fait son entrée. Les Jeux de 1920 à Anvers, en été, ont été les premiers à accueillir le hockey sur glace. Les Jeux de 1952 à Oslo ont été suivis d’une disette de médailles qui a duré 50 ans, soit jusqu’en 2002 à Salt Lake City. L’attente fut courte pour la médaille d’or suivante. En 2010 à Vancouver et en 2014 à Sotchi, le Canada a remporté deux médailles d’or consécutives. Shea Weber, Jonathan Toews, Sidney Crosby, Drew Doughty, Ryan Getzlaf, Rick Nash, Duncan Keith, Roberto Luongo, Patrick Marleau et Corey Perry ont tous contribué à ces deux exploits.

KIM St-Pierre

Le Canada n’a jamais été exclu du podium du tournoi olympique féminin depuis les débuts du sport en 1998 à Nagano. Après une première médaille d’argent à ces Jeux, le Canada a remporté quatre médailles d’or consécutives. Ainsi, Hayley Wickenheiser et Jayna Hefford peuvent se vanter d’être les athlètes les plus décorées de ce sport. Caroline Ouellette a aussi été leur coéquipière pour les quatre médailles d’or.