Biographie :

Ayant grandi dans un environnement où elle jouait au hockey principalement avec et contre des garçons, Shannon Szabados s’est jointe à l’équipe nationale canadienne féminine de hockey en 2006. Le 7 novembre, tandis qu’elle portait l’uniforme du Canada pour la première fois, elle a inscrit un blanchissage de 3–0 contre les États-Unis. Shannon a été réserviste au Championnat du monde de hockey féminin de l’IIHF de 2008 avant d’endosser l’uniforme d’Équipe Canada en 2009. Elle a été gardienne partante dans trois matchs aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver 2010, où elle n’a alloué qu’un but sur 51 tirs. Dans le match pour la médaille d’or, elle a de plus eu le mérite d’accomplir un blanchissage pour ainsi aider son équipe à vaincre les États-Unis. Grâce à sa moyenne de tirs bloqués de 98,04 %, soit la meilleure fiche du tournoi, Shannon a été nommée meilleure gardienne par la direction générale, et elle a aussi mérité une place au sein de l’équipe d’étoiles sélectionnée par les médias. À Sotchi 2014, lors de ses seconds Jeux, elle a été la meilleure gardienne de but selon les statistiques, avec une moyenne de 95,38 % des tirs bloqués et une moyenne de buts alloués de 0,96 dans ses trois matchs disputés, y compris la demi-finale et la finale.

Cette tendance a suivi son cours à PyeongChang 2018 ou elle a dominé la compétition avec une moyenne de 94,94 % des tirs bloqués et au deuxième rang grâce à une moyenne de buts alloués de 1,20 alors que le Canada a remporté la médaille d’argent. En 2002, elle a participé à quatre matchs hors concours et à un match de saison régulière comme membre des Tri-City Americans, devenant ainsi la première femme à jouer dans la Ligue de hockey de l’Ouest. Elle est ensuite passée à la Ligue de hockey junior de l’Alberta avant de poursuivre sa carrière au niveau postsecondaire. Pendant ses études à l’université Grant MacEwan, elle a été nommée joueuse par excellence de l’équipe masculine de hockey lors de la saison 2010-2011. La saison suivante, elle a eu la distinction d’être la première femme à se tailler une place au sein de l’équipe masculine de hockey de la Northern Alberta Institute of Technology (NAIT).

À propos de Shannon

Débuts : Elle a commencé à jouer au hockey à l’âge de 5 ans. Elle adorait regarder le sport en compagnie de son père, alors un jour elle lui a demandé la permission de jouer. Au-delà du hockey : Elle aime pêcher et faire du camping pendant l’entre-saison. Avec son appui à l’Alberta Cancer Foundation, Shannon sollicite les commanditaires pour qu’ils fassent un don de 1 $ pour chaque arrêt qu’elle fait chaque saison, ce qui s’est traduit par plus de 10 000 $ en fonds recueillis. Pendant sa jeunesse, Bill Ranford, gardien de but des Oilers d’Edmonton à l’époque, était son idole. Elle a même participé à ses cours de gardien de but.