Biographie :

Bien connu pour son rôle au centre du trio des Flyers de Philadelphie sur nommé « Legion of Doom », Eric Lindros s’est bâti une réputation d’attaquant robuste avec de bonnes mains. Lindros a participé à trois Championnats du monde juniors de l’IIHF, remportant des médailles d’or en 1990 et en 1991. Durant le tournoi de 1991, il a marqué 11 buts en seulement sept matchs. À sa première participation aux Jeux olympiques à Albertville en 1992, Lindros a inscrit quatre filets au cours du tournoi pour aider son équipe à remporter la médaille d’argent, ce qui représentait un premier podium pour le Canada en hockey sur glace olympique depuis 1968.

Lindros n’a pas déçu quand il a enfilé le chandail du Canada. Après avoir été nommé capitaine pour les Jeux d’hiver de 1998, Lindros a marqué deux buts en six rencontres. Aux Jeux olympiques d’hiver de 2002, Équipe Canada a vaincu les États-Unis pour remporter sa première médaille d’or olympique en 50 ans.

En 1991, Lindros a été sélectionné par les Nordiques de Québec au premier rang du Repêchage de la Ligue nationale de hockey. Après avoir été échangé aux Flyers de Philadelphie, Lindros est devenu l’un des joueurs les plus redoutés de la LNH. Il a marqué plus de 40 buts à chacune de ses deux premières campagnes. Au cours de la saison 1994-1995 avec les Flyers, il a reçu le prix Ted Lindsay ainsi que le trophée Hart remis au joueur par excellence de la ligue. Lindros a poursuivi sa carrière dans la LNH en s’alignant avec les Rangers de New York, les Maple Leafs de Toronto et les Stars de Dallas avant de prendre sa retraite en 2007.