Biographie :

En préparation pour PyeongChang 2018, l’attaquant Mason Raymond a joué pour Équipe Canada lors de ses participations à la Coupe Spengler, à la Coupe Karjala et à l’Omnium de hockey de Sotchi en 2017. Mason avait également porté les couleurs du Canada au Championnat du monde de 2010 de l’IIHF et à la Coupe Spengler de 2016, remportant l’or à ces deux occasions.

Il a joué pendant deux saisons (2005‑2007) pour l’université du Minnesota à Duluth. En 2005, il a été sélectionné à la deuxième ronde du repêchage de la LNH, au 51e rang du classement, par les Canucks de Vancouver. Il cumule 546 participations à des matchs de la ligue nationale pour les Canucks de 2007 à 2013, les Maple Leafs de Toronto en 2013‑2014, les Flames de Calgary de 2014 à 2016 et les Ducks d’Anaheim en 2016‑2017. En 2011, il a aidé les Canucks à se rendre jusqu’en finale de la coupe Stanley, mais au sixième match, Mason a subi une fracture à une vertèbre lors d’un placage. Il a pu revenir au jeu cinq mois et demi plus tard. En 2017‑2018, il a évolué au sein de la ligue suisse pour le CP Berne.

Mason Raymond a remporté la médaille de bronze en 2018, lors des Jeux de PyeongChang.

À propos de Mason

Débuts : Il a commencé à jouer au hockey à l’âge de 5 ans. Au‑delà du hockey : Il a étudié pendant deux ans à l’université du Minnesota à Duluth. Il aime faire des activités de plein air, travailler à la ferme et passer ses étés au lac. Son père est son modèle.