Biographie :

Geneviève Lacasse était l’une des trois gardiennes de but qui se sont jointes à l’équipe en vue des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014. À ces Jeux, elle était en uniforme pour un match de ronde préliminaire contre la Finlande, mais n’a jamais joué. Il en fut tout autrement à PyeongChang 2018 où elle a revêtu l’uniforme à quatre reprises et a été la gardienne partante d’un match de 44 arrêts sur 45 tirs qui a mené à une victoire de 2-1 contre les États-Unis en ronde préliminaire.

Geneviève fait partie du programme de l’équipe nationale depuis 2009 lorsqu’elle a participé à un camp de sélection pour les moins de 22 ans. Elle a été la troisième gardienne de but pour l’équipe canadienne aux championnats mondiaux de hockey féminin de l’IIHF de 2012 et 2013 qui y a décroché une médaille d’or et une d’argent respectivement. Au Championnat du monde de 2015 où le Canada a remporté la médaille d’argent, elle et Ann-Renée Desbiens étaient toutes deux gardiennes de but. Elle a ensuite joué un match en tant que réserviste au Championnat du monde 2017, où le Canada a remporté une autre médaille d’argent. Geneviève a obtenu un diplôme du Providence College en 2012 après une carrière collégiale de quatre ans au cours de laquelle elle a réécrit le livre des records des gardiennes de but de l’établissement. Elle a eu le plus grand nombre de victoires (64), de parties jouées (127), de lancers bloqués (3482) et de blanchissages (20) pour les Friars de Providence. Par ailleurs, elle a été capitaine de son équipe à sa dernière année universitaire.

Geneviève s’est jointe aux Blades de Boston dans la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) pour la saison 2012‑2013. Au cours de sa première année, l’équipe a remporté le titre de championne de la saison régulière ainsi que la Coupe Clarkson. Elle a grandement contribué au succès de l’équipe. Elle a dominé les gardiennes de but de la ligue dans six catégories statistiques et a remporté le titre de Gardienne de but de l’année de la LCHF. Elle a remporté une autre Coupe Clarkson avec Boston lors de la saison 2014-2015 et l’année suivante, elle a été la meilleure gardienne de la ligue pour le compte des arrêts et des minutes de jeu. Geneviève a été échangée à l’Inferno de Calgary avant la saison 2016-2017, et elle a été finaliste pour le titre de Gardienne de l’année de la LCHF.

À propos de Geneviève

Débuts : Elle a commencé à jouer au hockey à l’âge de 8 ans après avoir visité une foire d’activités sportives où elle l’a choisi comme sport d’hiver. Son frère aîné et ses amis la mettaient toujours au filet lorsqu’elle jouait au hockey de rue avec eux. Elle a joué au sein d’une équipe compétitive de garçons parce que la ligue locale ne la laissait pas jouer tout le temps comme gardienne de but.

Au-delà du hockey : Elle a obtenu un MBA en marketing du Providence College en mai 2015. Elle aime peindre, jouer à des jeux vidéo et des jeux de société, faire de la planche à bras, travailler le bois et faire du vélo de montagne. Issue d’une famille militaire, elle appuie la campagne Forces & Families et La patrie gravée sur le cœur. Son athlète féminine favorite est la coureuse de haies canadienne Perdita Felicien, qu’elle admire pour la manière dont elle s’est comportée après avoir trébuché sur la première haie à sa finale à Athènes 2004. Comme athlète au niveau secondaire, elle a obtenu d’excellents résultats en cross-country, en soccer et en athlétisme. Martin Brodeur était son modèle en grandissant. Son mot d’Ordre : « L’attitude, et non l’aptitude, détermine l’altitude. »