Biographie :

Membre de l’exclusif Triple Gold Club, Corey Perry a fait ses débuts olympiques aux Jeux de Vancouver en 2010, aidant le Canada à gagner la médaille d’or sur sa patinoire avec une récolte de cinq points (quatre buts et une passe) en sept matchs. Perry est retourné aux Jeux olympiques à Sotchi en 2014 pour contribuer à la défense du titre par les Canadiens.

Perry a porté le chandail du Canada pour la première fois en 2002 avec l’Équipe Ontario au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans de l’IIHF. Il remportera ensuite l’or avec Équipe Canada au Championnat du monde U18 de l’IIHF en 2003. Au Championnat du monde de hockey junior de l’IIHF de 2005, Perry a amassé sept points (deux buts et cinq passes) en six matchs, en route vers une médaille d’or. Perry a aussi participé à trois éditions du Championnat du monde de l’IIHF (2010, 2012 et 2016), servant à titre de capitaine pour l’équipe qui a décroché la médaille d’or en 2016. Plus tard dans l’année, Perry a été membre d’Équipe Canada pour la Coupe du monde de hockey de 2016, marquant deux buts dans le parcours qui a conduit à la conquête du titre.

La carrière de Perry dans la LNH a démarré par sa sélection au 28e rang du Repêchage de 2003 par les Ducks d’Anaheim, organisation avec laquelle il évoluait toujours en date de la saison 2018-2019. Les récompenses individuelles de Perry comprennent un trophée Maurice Richard (2011) et un trophée Hart (2011). En 2007, Perry et les Ducks ont remporté la première Coupe Stanley de l’histoire de la franchise.

Perry a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 2012 avec ses coéquipiers de l’équipe olympique canadienne de hockey de 2010.

À propos de Corey

Il appuie l’organisme caritatif Wellspring London qui offre du soutien psychologique, émotionnel, social, spirituel et informationnel aux personnes atteintes du cancer et à leur famille. Ses parents s’appellent Geoff et Nancy, et son frère Adam. Émissions de télévision préférées : La Grande Évasion, Homeland. Il aime faire du camping.