Résumé des Jeux :

En 2026, l’Italie accueillera les XXVes Jeux olympiques d’hiver à Milan et Cortina d’Ampezzo.

Milan sera hôte des Jeux olympiques pour la première fois après avoir été candidate pour la tenue des Jeux en 1908 (attribués à Londres) et en 2000 (attribués à Sydney).

Cortina d’Ampezzo a accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 1956 avec succès après avoir reçu l’attribution des Jeux olympiques d’hiver de 1944, plus tard annulés en raison de la Seconde Guerre mondiale.

Ce seront les quatrièmes Jeux olympiques présentés en Italie. Quatre ans après ceux de Cortina d’Ampezzo en 1956, les Jeux de la XVIIe Olympiade ont pris place à Rome en 1960. Les Jeux olympiques d’hiver sont retournés en Italie à Turin en 2006 après que Cortina a échoué dans ses candidatures pour accueillir les Jeux olympiques d’hiver de 1988 et 1992.

Les dirigeants du CIO prenez la pause lors de la 134e Session du Comité international olympique

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, au centre à droite, et le président du Comité national olympique italien (CONI) Giovanni Malago, au centre à gauche, posent avec la délégation italienne au cours de la première journée de la 134e Session du Comité international olympique (CIO), à Lausanne en Suisse, le lundi 24 juin 2019.

Les Jeux olympiques d’hiver de 2026 devraient débuter le 6 février 2026 et se poursuivre jusqu’au 22 février 2026.

La candidature de Milan-Cortina a obtenu les droits d’organisation des XXVe Jeux olympiques d’hiver le 24 juin 2019, à l’occasion de la 134e Session du CIO en Lausanne en Suisse. L’Italie a remporté la candidature en recevant 47 votes, défaisant la candidature suédoise de Stockholm-Åre, qui a reçu 34 votes.

Découvrir l’Italie et Milan

Située en Europe le long de la mer Méditerranée, l’Italie est entourée par quatre pays, soit la France, l’Autriche, la Suisse et la Slovénie, et entoure complètement les états de Saint-Marin et du Vatican. Le pays est reconnu pour sa culture unique et sa cuisine, ainsi que pour être une nation follement passionnée des sports.

Avec une population de 62,2 millions d’habitants, l’Italie est le 23e pays au monde à ce chapitre. Milan, deuxième plus grande ville d’Italie (derrière Rome, la capitale) avec une population de 3,132 millions d’habitants, est situé dans la région septentrionale de la Lombardie. La ville est perçue comme la capitale financière du pays et est réputée pour l’art et la mode. L’Italie est une république parlementaire, avec son gouvernement mené par un président qui est élu pour un mandat de sept ans.

Photo de nuit de Milan en Italie.

Milan, Italie. Photo : AP/Luca Bruno)

Le drapeau italien, inspiré du drapeau français que Napoléon a apporté au pays en 1971, est divisé en trois bandes égales de vert, de blanc et de rouge. Les bandes rouges et blanches représentent les couleurs de Milan, alors que la bande verte est la couleur de l’uniforme de la garde civique milanaise. La langue officielle de la nation est l’Italien et l’hymne national s’intitule « Il Canto degli Italiani » (Le Chant des Italiens).

Milan suit l’heure d’Europe centrale, qui est six heures d’avance sur l’heure de l’Est.

Sites olympiques

Les organisateurs des Jeux de 2026 visent la durabilité et l’héritage, alors que 13 des 14 sites de compétitions seront des structures déjà existantes ou temporaires.

Plusieurs de ces sites existants ne sont pas étrangers aux compétitions majeures, accueillant régulièrement des événements internationaux de sports, dont la Coupe du monde de ski alpin et plusieurs autres championnats mondiaux.

En 2018, le Mediolanum Forum à Milan a accueilli les Championnats du monde de patinage artistique. En 2021, Cortina d’Ampezzo accueillera les Championnats du monde de ski alpin.

Photo de montagnes italiennes

L’Italie accueillera les Jeux olympiques d’hiver de 2026 à Milan et Cortina d’Ampezzo, ramenant ce grand événement au pays alpin pour la deuxième fois en 20 ans. (Laurent Gillieron/Keystone via AP)

Quand les Jeux s’ouvriront, Milan, connue comme l’une des villes les plus dynamiques d’Europe, sera l’hôte des épreuves de patinage artistique, de hockey sur glace et de patinage de vitesse sur courte piste, alors que Cortina d’Ampezzo accueillera le ski alpin féminin, le bobsleigh, la luge, le skeleton et le curling.

Trois autres régions accueilleront aussi des épreuves olympiques. Rasun Anterselva est une étape régulière de la Coupe du monde de biathlon de l’IBU et accueillera les épreuves de ce sport en 2026. Le ski acrobatique, le snowboard et le ski alpin masculin se tiendront dans la région de la Valteline, qui comprend Bormio et Livigno.

Le Val di Fiemme sera l’hôte des épreuves nordiques, soit le ski de fond, le saut à ski et du combiné nordique. Tout près se trouve la commune de Baselga di Pinè, qui accueillera le patinage de vitesse longue piste, marquant le retour de ces épreuves sur une ovale extérieure, pour la première fois depuis les Jeux olympiques d’hiver d’Albertville en 1992.