Résumé des Jeux :

Jeux de la XXVIIe Olympiade

Les Jeux olympiques battront tous les records d’assistance à leur retour dans l’hémisphère sud. Quatre athlètes olympiques indépendants s’ajoutent aux 199 Comités nationaux olympiques en compétition. Ils sont originaires du Timor oriental, un pays indépendant de l’Indonésie seulement depuis le mois d’août 1999. Lors du défilé des nations, la Corée du Nord et la Corée du Sud défilent sous le même drapeau, même si elles participent séparément aux compétitions. La cérémonie d’ouverture prend fin sur une scène mémorable de l’histoire olympique où une Aborigène australienne, Cathy Freeman, allume la vasque olympique. Dix jours plus tard, elle devient la première athlète à avoir allumé la vasque et décroché une médaille d’or pendant la même édition des Jeux olympiques.

Le Canada était l’un des 80 CNO figurant au tableau des médailles, un record. La première des 14 médailles du Canada provient de Simon Whitfield, médaillé d’or du triathlon olympique inaugural. C’est l’une des cinq médailles que les Canadiens ont remportées dans une nouvelle discipline olympique. Dominique Bosshart a mis la main sur une médaille de bronze en taekwondo, tout comme les futurs époux Mathieu Turgeon et Karen Cockburn au trampoline. Les plongeuses Anne Montminy et Émilie Heymans ont décroché l’argent à l’épreuve de plongeon synchronisé haut vol 10 m. Montminy est la seule double médaillée canadienne des Jeux, elle qui a raflé le bronze à l’épreuve individuelle de haut vol 10 m. Daniel Nestor et Sébastien Lareau ont eu raison de la meilleure équipe de double au monde, les « Woodies » (Mark Woodforde et Todd Woodbridge), deux Australiens qui jouaient devant leurs partisans. Ils obtiennent ainsi la toute première médaille olympique du Canada en tennis, une médaille d’or qui plus est. On doit au lutteur Daniel Igali l’un des moments les plus inspirants des Jeux. Immigrant originaire du Nigéria, c’est en dansant autour du drapeau canadien qu’il a célébré sa médaille d’or.

Daniel Igali, de Surry (C.-B.), lors de son combat contre Emzar Bedineishvili, de Géorgie, le vendredi 29 septembre 2000, aux Jeux olympiques de Sydney. Igali a remporté le match. (CP PHOTO/COC-AOC Mike Ridewood)

Le Canada a poursuivi sur sa lancée avec la médaille de bronze de l’épreuve par équipe de nage synchronisée. Les nageuses canadiennes sont montées sur le podium à tous les Jeux depuis les débuts olympiques du sport en 1984 à Los Angeles. Nicolas Gill s’est imposé comme le judoka canadien le plus décoré en décrochant sa deuxième médaille olympique, l’argent cette fois, dans la catégorie des moins de 100 kilos. La porte-drapeau et kayakiste Caroline Brunet a remporté sa deuxième médaille d’argent consécutive tandis que le canoéiste Steve Giles s’est emparé de la médaille de bronze. Pour ses cinquièmes Jeux olympiques, la barreuse Lesley Thompson a mené le huit de pointe féminin à une médaille de bronze, sa quatrième médaille olympique en carrière. Le nageur Curtis Myden a défendu avec brio une de ses médailles de bronze des Jeux de 1996 à Atlanta en grimpant sur le podium de l’épreuve individuelle du 400 m quatre nages.

Dans un des meilleurs matchs de basketball de l’histoire canadienne, l’équipe masculine menée par la vedette de la NBA Steve Nash l’a emporté 83-75 sur la Yougoslavie, alors championne du monde, pour prendre la tête du groupe B. Le rêve d’une première médaille olympique depuis 1936 s’est toutefois envolé trois jours plus tard lorsque le Canada s’est incliné 68-63 devant la France en quarts de finale.