Résumé des Jeux :

XVe Jeux olympiques d’hiver

Après plusieurs candidatures infructueuses, Calgary a finalement gagné le vote qui a fait d’elle la première ville canadienne hôte des Jeux olympiques d’hiver. Des délégations des quatre coins du monde ont goûté à l’hospitalité traditionnelle de l’Ouest canadien dans une organisation et des installations de grande qualité. Le calendrier a été chamboulé par la douceur du Chinook qui a forcé la reprogrammation de plusieurs épreuves de ski alpin. Les Jeux d’hiver ont laissé un riche héritage sportif à la ville de Calgary. Le premier centre des sports de glisse au Canada, les sauts à ski du Parc Olympique Canada ainsi que le centre de ski de fond de Canmore servent toujours et les futurs athlètes olympiques du Canada s’y entraînent encore aujourd’hui.

Brian Orser du Canada porte le drapeau de la délégation canadienne lors des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Calgary de 1988. (Photo PC /AOC)

Les patineurs artistiques ont procuré au Canada trois des médailles de sa récolte. Seul champion du monde en titre du pays hôte, le patineur artistique Brian Orser a eu l’honneur de porter l’unifolié pendant la cérémonie d’ouverture. Il a ensuite mis la main sur sa deuxième médaille d’argent consécutive dans le cadre de l’un des affrontements les plus attendus de l’histoire olympique : la « bataille des Brian ».

L’autre Brian était son rival américain Brian Boitano. Elizabeth Manley n’était pas la favorite de l’épreuve féminine de patinage artistique baptisée la « bataille des Carmen » qui opposait ses adversaires Katarina Witt et Debi Thomas. Cela ne l’a pas empêché de se classer quatrième aux figures imposées puis troisième au programme court avant de triompher au programme libre avec une chorégraphie aussi technique que divertissante qui lui a valu la médaille d’argent.

Le couple de danse de patinage artistique du Canada Tracy Wilson et Robert McCall participent aux Jeux olympiques d’hiver de Sarajevo de 1984. (Photo PC/AOC)

Tracy Wilson et Rob McCall ont fait la preuve qu’ils étaient de véritables pionniers du patinage artistique en devenant les premiers danseurs sur glace canadiens à monter sur le podium olympique. La médaille de bronze des septuples champions canadiens a mis un terme à la suprématie européenne et préparé le terrain au succès ultérieur des Canadiens en danse sur glace. C’est la skieuse alpine Karen Percy qui a procuré au Canada ses deux autres médailles. Elle a décroché le bronze de la descente et du super-G.