Résumé des Jeux :

XXIes Jeux olympiques d’hiver

Vancouver est devenue la troisième ville canadienne hôte des Jeux olympiques lorsqu’elle l’a emporté au deuxième tour sur Pyeongchang en Corée du Sud. Contrairement aux deux premiers Jeux olympiques au Canada où le pays avait dû se passer d’une médaille d’or, le pays a établi un record pour son nombre d’apparitions sur la plus haute marche du podium. Les 14 médaillés d’or du Canada constituent le record du plus grand nombre de médailles d’or remportées par un même pays aux Jeux d’hiver, tandis que la récolte totale de 26 médailles devenait alors un nouveau record canadien.

Joannie Rochette en action lors de son programme libre à Vancouver 2010. 25 février 2010. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Seule athlète multimédaillée des Jeux d’été et des Jeux d’hiver de l’histoire, Clara Hughes a eu l’honneur de porter l’unifolié pendant la cérémonie d’ouverture. Quelques jours plus tard, elle a empoché sa sixième médaille olympique en carrière, le bronze de l’épreuve du 5000 m en patinage de vitesse sur longue piste. Elle s’est ainsi hissée, ex aequo, au titre d’athlète la plus décorée du Canada. La patineuse artistique Joannie Rochette a été choisie pour porter le drapeau pour la cérémonie de clôture en hommage au courage dont elle a fait preuve en remportant la médaille de bronze quelques jours à peine après le décès subit de sa mère qui s’était rendue à Vancouver pour la voir patiner.

Alexandre Bilodeau célèbre sa médaille d’or aux bosses lors des Jeux de Vancouver 2010. Dimanche 14 février 2010. LA PRESSE CANADIENNE/Sean Kilpatrick

Le skieur acrobatique Alexandre Bilodeau sera à tout jamais la réponse à la question « qui est le premier médaillé d’or olympique du Canada en sol canadien? » Sa victoire aux bosses est survenue le lendemain de la médaille d’argent de la championne du monde des bosses Jennifer Heil, qui rééditait sa performance de Turin. La planchiste Maëlle Ricker s’est elle aussi taillé une place dans les livres d’histoire en devenant la première athlète féminine canadienne médaillée d’or à domicile. Les Jeux se sont terminés en apothéose par le « but en or » de Sidney Crosby en prolongation qui a concrétisé la victoire sur les États-Unis, remplissant les rues d’un océan à l’autre de Canadiens en liesse. Le hockey sur glace canadien a une fois de plus balayé les titres olympiques puisque l’équipe féminine a mis la main sur sa troisième médaille d’or grâce aux deux buts de Marie-Philip Poulin.

Le seul double médaillé d’or canadien des Jeux est le patineur de vitesse sur courte piste Charles Hamelin, sacré champion olympique deux fois en moins de 30 minutes. Il y a eu tout d’abord le 500 m où il a partagé le podium avec son coéquipier François-Louis Tremblay, médaillé de bronze. Le duo s’est ensuite joint à l’équipe du relais 5000 m, dont faisait aussi partie François, le frère de Charles, pour l’Opération Cobra, une stratégie unique qui s’est avérée le secret de leur triomphe. Les deux médailles ont porté le total en carrière de Tremblay à cinq pour faire de lui l’athlète masculin du Canada le plus décoré ex aequo de l’histoire olympique canadienne. L’équipe féminine a pour sa part produit deux médailles d’argent grâce à Marianne St-Gelais qui a terminé deuxième du 500 m le jour de son 20e anniversaire de naissance avant de participer au relais 3000 m. Tous les projecteurs se sont tournés vers St-Gelais quand elle a sauté sur le rebord de la patinoire pour embrasser son copain, Charles Hamelin, alors qu’il célébrait sa victoire au 500 m.

Charles Hamelin célèbre sa médaille d'or au 500 m des Jeux de Vancouver en embrassant sa copine Marianne St-Gelais. (PC/Paul Chiasson)

Charles Hamelin célèbre sa médaille d’or au 500 m des Jeux de Vancouver en embrassant sa copine Marianne St-Gelais. (PC/Paul Chiasson)

Pour sa quatrième participation aux Jeux olympiques, le vétéran du surf des neiges et multiple champion du monde Jasey-Jay Anderson a finalement gagné sa première médaille olympique, l’or du slalom géant parallèle. Il s’agit d’une deuxième médaille d’or en 10 minutes pour le Canada qui venait tout juste de remporter la victoire de la poursuite par équipe masculine à l’anneau de patinage de vitesse longue piste. L’avant-dernier jour des Jeux a donné une troisième médaille d’or au Canada quand l’équipe masculine de curling de Kevin Martin a défait la Norvège, une revanche sur les Jeux de 2002 pour le capitaine. L’équipe féminine de curling de la capitaine Cheryl Bernard a conclu le tournoi olympique avec une médaille d’argent après avoir concédé la victoire à la Suède en finale.

Photo : La Presse Canadienne

Tous les Canadiens se sont passionnés pour la danse sur glace en regardant le majestueux programme libre sur l’air de la Cinquième Symphonie de Mahler de Tessa Virtue et Scott Moir qui les a sacrés premiers champions olympiques canadiens de l’épreuve. En patinage de vitesse longue piste, Christine Nesbitt a surpassé les attentes en empochant la médaille d’or du 1000 m tandis que Kristina Groves a mis la main sur une paire de médailles, portant ainsi son palmarès en carrière à quatre. Ashleigh McIvor a gagné la médaille d’or de la seule épreuve qui faisait son entrée au programme olympique, le ski cross. Mike Robertson a ajouté une médaille d’argent en snowboard cross à la récolte canadienne.

Ashleigh McIvor en action du un entraînement en ski cross pour les Jeux de Vancouver 2010. Lundi 22 février 2010. LA PRESSE CANADIENNE/Sean Kilpatrick

Les compétitions au Centre des sports de glisse de Whistler Sliding ont bien mal commencé avec le décès tragique du lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili pendant l’entraînement précédant la cérémonie d’ouverture. Une semaine plus tard, les athlètes entraient en piste pour les compétitions de skeleton et Jon Montgomery a procuré au Canada sa deuxième médaille d’or consécutive de l’épreuve masculine. L’équipe de bobsleigh était la prochaine à s’élancer et Kaillie Humphries et Heather Moyse suivies d’Helen Upperton et Shelley-Ann Brown ont réussi un double pour l’or et l’argent à l’épreuve féminine avant que Lyndon Rush ne procure une médaille de bronze au Canada, sa première médaille en bob à quatre depuis 1964.

Jon Montgomery célèbre sa médaille d’or en skeleton aux Jeux de Vancouver 2010. Vendredi 19 février 2010. LA PRESSE CANADIENNE/Jeff McIntosh