Biographie :

Athlète chevronné, a été de ceux qui ont réécrit l’histoire à PyeongChang 2018 lorsqu’il a remporté la médaille d’argent en compagnie de Tristan Walker, Alex Gough et Justin Snith au relais, deux jours après la médaille remportée par Alex, la toute première du Canada en luge olympique. Cet exploit est survenu quatre ans après la quatrième place accablante vécue par ce même quatuor à l’épreuve de relais par équipes qui faisait sa première apparition aux Jeux olympiques d’hiver à Sotchi 2014. Sam a aussi atteint le sixième rang de l’épreuve simple masculine à PyeongChang 2018, améliorant son meilleur résultat olympique et par le fait même celui du Canada à cette épreuve, une septième place à Vancouver 2010.

Sam était alors bien positionné pour remporter son premier podium au niveau international après s’être classé au 5e rang aux Championnats du monde de 2013. Non seulement a-t-il été l’athlète n’étant pas d’origine allemande le mieux placé au classement, il a également enregistré le meilleur résultat jamais réalisé par un Canadien d’origine.

En décembre 2014, Sam est devenu le premier Canadien vainqueur d’une course de la Coupe du monde, sur la piste où il s’entraîne, à Calgary. Après une saison à l’écart de la compétition en 2015-2016 pour se concentrer sur ses études et donner à son corps la chance de se reposer et de récupérer, il est revenu encore plus fort en 2016-2017. Il est devenu le premier lugeur canadien à monter sur le podium d’une épreuve en simple de la Coupe du monde à l’extérieur du Canada lorsqu’il a remporté la médaille de bronze de l’épreuve test de PyeongChang 2018 au Centre de glisse olympique. Il évolue sur le circuit de la Coupe du monde depuis plus de 10 ans et a fait ses débuts aux Championnats du monde en 2003.

Sam est également un élément essentiel à l’épreuve du relais par équipes, car son temps de réaction au départ du relais est un des meilleurs au monde : il était le plus rapide de tous les lugeurs à Sotchi 2014. Ses réflexes ont permis au Canada de décrocher l’argent aux Championnats du monde de 2013, après avoir remporté le bronze en 2012. En 2015, les lugeurs canadiens ont ajouté une autre médaille de bronze à leur récolte.

À propos de Sam

Débuts : Il s’est initié à la luge à l’âge de 14 ans quand son enseignant d’éducation physique de 9e année lui a suggéré d’essayer le sport en raison de ses aptitudes athlétiques et parce qu’il croyait qu’en grandissant, son corps s’adapterait bien à la luge. Sam a été séduit par la vitesse et l’idée de voyager à l’international pour représenter le Canada.

Au-delà de la luge : Pendant la saison, il s’adonne à la lecture et à l’édition de vidéos, et il alimente son blogue. Hors saison, il fait de la pêche à la mouche, de la randonnée, du camping et du vélo de montagne. En 2010, il a obtenu son baccalauréat en arts et sciences de l’université Quest. Il a ensuite obtenu un baccalauréat en commerce de l’université Royal Roads en 2016.

Souvenirs olympiques : Il a assisté à quelques épreuves dans sa ville natale pendant Calgary 1988, mais il a vraiment saisi ce que représente le pouvoir des Jeux olympiques et jusqu’à quel point les athlètes sont remarquables lorsqu’il a vu Donovan Bailey et l’équipe masculine du relais 4×100 m à Atlanta 1996. Il a eu l’occasion de se rendre à Salt Lake City avec son père pour assister aux Jeux olympiques d’hiver de 2002, ce qui a été un moment important dans sa vie parce qu’il avait alors commencé à faire des compétitions de luge. Superstition : Il DOIT enfiler le gant droit en premier lorsqu’il se prépare. Il voyage toujours avec son iPod et son Kindle. Il fait la collection d’autocollants lorsqu’il voyage. Citation favorite : « Je ne peux être que moi-même, peu importe qui est cette personne. » – Bob Dylan. Participation à des organismes caritatifs : Classroom Champions, Clean Air Champions, Branch Out Foundation. On le surnomme Samwise.