Biographie :

Devon Kershaw était à l’avant-plan des récents succès des fondeurs canadiens. En mars 2006, il a remporté une médaille de bronze en Coupe du monde et est ainsi devenu le premier athlète masculin du Canada depuis Pierre Harvey, en 1988, à monter sur le podium d’une épreuve internationale d’élite en ski de fond. En 2011, il a effectué une autre percée en compagnie d’Alex Harvey, le fils de Pierre, en remportant la médaille d’or du sprint par équipes. Ils sont ainsi devenus les premiers athlètes masculins du Canada à monter sur le podium des Championnats du monde de ski de fond.

Lors de ses deuxièmes Jeux olympiques à Vancouver 2010, Devon a contribué au meilleur résultat aux Jeux olympiques d’une équipe fondeurs canadiens. Il a terminé au pied du podium à deux reprises. Alex Harvey et lui ont terminé au 4e échelon de l’épreuve du sprint par équipes. Lors de la dernière journée de compétition, il a conclu l’exigeant départ groupé sur 50 km avec une 5e place crève-cœur. Les cinq premiers fondeurs ont franchi le fils d’arrivée en 1,6 seconde et un maigre 0,6 seconde séparait Devon de la médaille de bronze.

Après les Jeux de Vancouver 2010, il a continué à inscrire son nom dans les livres d’histoire grâce à son incomparable constance. En 2010‑2011, il a terminé 8e au classement général de la Coupe du monde et a obtenu sa première victoire en Coupe du monde en carrière. La saison suivante a été encore plus fructueuse, et il a engrangé deux victoires en Coupe du monde pour grimper jusqu’au 2e rang du classement général. Il s’agit de la meilleure performance d’un fondeur masculin canadien. Depuis ses débuts aux Championnats du monde en 2003, Devon a vu l’équipe masculine canadienne passer de l’équipe la plus anonyme du circuit (un titre qui l’a frappé et motivé) à une équipe qui vise toujours le podium. En janvier 2017, il a contribué à écrire une page d’histoire en tant que membre du relais masculin du 4×7,5 km qui a remporté la médaille de bronze à Ulricehamn, en Suède. Il s’agit du premier podium obtenu par le Canada en Coupe du monde à un relais de distance.

À PyeongChang 2018, Devon Kershaw termine au 36e rang à l’épreuve de skiathlon, au 71e rang à l’épreuve du 15 km et au 26e rang à l’épreuve du 50 km.

À propos de Devon

Débuts : Sa famille pratiquait autant le ski alpin que le ski de fond et il en faisait avec ses parents quand il était jeune. Il a joué au hockey jusqu’à l’âge de 14 ans lorsqu’il s’est rendu compte qu’il était l’objet de nombreuses mises en échec en raison de sa petite taille. Au‑delà du ski de fond : En voyage, il apporte son appareil-photo et ses lentilles. Sa passion pour la photographie est un héritage de ses parents. Il aime la littérature, les ouvrages généraux qui portent sur la science et l’aventure, ainsi que les biographies. Il aime l’escalade, la pêche à la mouche, le ski de haute montagne et le surf. Il a toujours voulu devenir médecin, mais il rêve également de posséder un hôtel boutique dans les montagnes. Pour faire le vide à la fin d’une saison de compétition, il retourne faire du ski de fond. Il siège au conseil d’administration de l’organisme Share the Road (sharetheroad.ca), un groupe de défense des intérêts des cyclistes, et il a organisé un événement communautaire en cyclisme à Sudbury pendant 10 ans. Citation favorite : « Ce qui se trouve derrière ou devant nous n’a que peu d’importance en comparaison à ce que nous avons en nous. » – Emerson. Son épouse, Kristin Størmer Steira, a remporté deux médailles olympiques pour la Norvège.