Bobsleigh – Beijing 2022

Site de compétition : Centre national de glisse de Yanqing

Dates des compétitions : 13-16, 18-20 février (Jours 9-11, 14-16)

Nombre d’épreuves : 4 (2 masculines, 2 féminines)

Les bobsleighs sont construits pour accueillir deux ou quatre athlètes. Les bobeurs s’élancent à la course en poussant leur traîneau (bob) sur environ 50 mètres avant d’y monter et de dévaler une pente glacée de plus de 1 000 mètres de longueur.

Les hommes et les femmes participent à des compétitions distinctes de bob à deux. Chaque bob compte un pilote et un freineur. Aux Jeux olympiques d’hiver de 2022, l’épreuve de bob à quatre sera une fois de plus réservée aux hommes, bien que les femmes disputent cette épreuve dans le cadre d’autres compétitions. Pour offrir une deuxième épreuve médaillée aux femmes, Beijing 2022 marquera les débuts olympiques du monobob féminin, où la pilote est la seule à bord.

Équipe de bobsleigh en pleine action à Sochi

Les quatre épreuves comportent quatre rondes tenues sur deux jours. Pour chaque épreuve, les équipages ayant les cumuls les plus rapides au centième de seconde (0,01) sont déclarés gagnants.

Un bob à quatre mesure au plus 3,8 m et pèse un maximum de 630 kg (équipage et matériel inclus). Autant pour les hommes que les femmes, le bob à deux mesure au plus 2,7 m. Celui des hommes ne doit pas peser plus de 390 kg et celui des femmes, 325 kg.  Un monobob féminin aura un poids maximum de 247 kg.

Lyndon Rush, Chris LeBihan, Dave Bissett et Lascelles Brown poussant le bobsleigh

Le Canada aux Jeux (avant PyeongChang 2018)

La meilleure performance olympique du Canada date de Vancouver 2010 où nos athlètes ont remporté trois médailles, dont deux à l’épreuve féminine, soit une d’or (Kaillie Humphries et Heather Moyse) et une d’argent (Helen Upperton et Shelley-Ann Brown). Lyndon Rush pilotait le bob à quatre (Chris Le Bihan, David Bissett et Lascelles Brown) qui a remporté la médaille de bronze.

Pierre Lueders, Justin Kripps, Neville Wright et Jesse Lumsden glissant aux jeux de Vancouver

Kaillie et Heather ont défendu leur médaille d’or avec succès en 2014 à Sotchi. Cette victoire survenait 50 ans après la première médaille d’or olympique du Canada en bobsleigh, obtenue à Innsbruck 1964.

Il n’y a eu que deux égalités pour la médaille d’or dans l’histoire olympique du bobsleigh et le Canada était impliqué dans chaque cas. À Nagano en 1998, Pierre Lueders et Dave MacEachern ont partagé la plus haute marche du podium avec une équipe italienne. Deux décennies plus tard, Justin Kripps et Alex Kopacz ont conclu l’épreuve en tête avec le même chrono qu’une équipe d’Allemagne à PyeongChang 2018.

C’est aussi à PyeongChang que Humphries est devenue l’athlète olympique la plus décorée de l’histoire après avoir décroché la médaille de bronze avec la freineuse Phylicia George, qui a écrit sa propre page d’histoire en devenant la première Canadienne de race noire à participer aux Jeux olympiques d’hiver et d’été. Tout juste derrière Humphries avec deux médailles, on retrouve Lueders et Brown qui ont remporté l’argent au bob à deux à Turin 2006.