Biographie :

Ayant été une athlète toute sa vie, Alysia Rissling a accepté une bourse sportive à l’Université de l’Alberta pour le basketball et l’athlétisme. S’étant rendu compte qu’il serait difficile, d’un point de vue logistique, de s’investir dans les deux sports, elle a choisi de se concentrer sur le basketball, et en cinq saisons avec les Pandas, elle a remporté une médaille d’argent et une médaille de bronze au Championnat canadien.

Après ses études, elle savait qu’elle en avait fini avec le basketball, mais, inspirée par la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Londres 2012, elle a voulu poursuivre le rêve olympique qu’elle avait encore en elle.

Ayant appris que le bobsleigh recrutait des athlètes aussi rapides et puissants qu’elle, elle a communiqué avec le coordonnateur provincial en Alberta, et deux semaines plus tard, elle participait à un camp de dépistage de talents. En deux mois, elle a été nommée freineuse d’Équipe Alberta, et elle a tout laissé tomber pour déménager à Calgary. Elle y a suivi des cours de pilotage, et à sa deuxième saison de compétition au sein de l’équipe provinciale, elle est passée à l’avant du traîneau.

La saison suivante, soit en 2014‑2015, elle a été nommée à l’équipe nationale de développement et a remporté le titre de championne du classement général du circuit nord-américain.

Après avoir terminé au 2e rang du classement général de la Coupe nord-américaine en 2015‑2016, Alysia est passée au circuit de la Coupe du monde où elle a concouru à temps plein en 2016‑2017. Avec la freineuse Melissa Lotholz, elle a terminé au 4e rang à sa première course de la saison à Whistler. Elle a conclu la saison en enlevant sa première médaille en Coupe du monde, soit le bronze avec la freineuse Cynthia Appiah à l’épreuve test pour PyeongChang 2018 qui avait lieu au Centre de glisse olympique.

En 2017‑2018, elle a terminé à six occasions parmi les dix premiers rangs de la Coupe du monde, dont un 4e rang à Saint‑Moritz en compagnie de la freineuse Heather Moyse. Elle a écrit une page d’histoire en février 2015, lors d’une épreuve de la Coupe nord-américaine qui se déroulait à Park City, en Utah, en devenant la première pilote d’un équipage de bob à quatre entièrement féminin à participer à une course internationale sanctionnée.

Alysia a concouru aux Championnats du monde de l’IBSF en 2016 et en 2017 et a terminé au 6e rang en 2017 avec Cynthia Appiah.

À PyeongChang 2018, Alysia termine sixième à l’épreuve du bob à deux avec sa coéquipière Heather Moyse.

À PROPOS D’ALYSIA

Au‑delà du bobsleigh : Alysia a obtenu un baccalauréat de sciences en kinésiologie de l’Université de l’Alberta. Elle aime les chiens, particulièrement son spitz nain nommé Aston Martin. Durant l’entre-saison, elle aime jouer à la balle lente et faire du snowboard et de la randonnée pédestre. Elle essaie de pratiquer le yoga une fois par semaine.

Alysia affirme qu’elle est une terrible cuisinière, mais qu’elle aime les desserts et les brunchs. Ses types de musique préférés sont le hip-hop et le country. Adepte de sport, le mois d’octobre est son mois préféré parce qu’il marque le début de la saison de la LNH et des séries de la MLB. De plus, en octobre, la saison de la NFL est en branle et celle de la LCF tire à sa fin. Sa couleur préférée est le rose. Son modèle est Helen Upperton, qui l’a dirigée lors de sa saison de bobsleigh la plus difficile.