Biographie :

Nick Poloniato était demi-défensif de renom pendant les quatre ans qu’il a joué au football pour les Gaiters de l’Université Bishops. Mais une jambe cassée au mauvais moment lui a fait manquer ses chances de jouer dans la LCF. Il a trouvé un nouveau parcours de compétition avec le bobsleigh et a immédiatement assumé le rôle de pilote en janvier 2013. Ce n’est que deux mois plus tard qu’il participait à ses premières courses. Après avoir terminé 3e aux Championnats canadiens au début de la saison 2013‑2014, Nick a poursuivi son parcours en concourant sur le circuit de la Coupe nord-américaine. Il a passé le début de la saison suivante de retour sur le circuit de la Coupe nord-américaine, mais après plusieurs podiums, notamment deux victoires, il a fait son premier départ en Coupe du monde en décembre à l’épreuve de bob à deux. Il a terminé la saison en faisant ses débuts aux Championnats du monde, aussi en bob à deux.

Après avoir passé la saison 2015‑2016 principalement sur le circuit de la Coupe d’Europe, Nick s’est joint à temps plein à l’équipe de la Coupe du monde. Il a dépassé toutes les attentes avec une 5e place en compagnie de Neville Wright à l’épreuve de bob à deux aux Championnats du monde. Il a fait suivre cet exploit par une 4e place à l’épreuve test de bob à deux pour PyeongChang 2018, et ce, en compagnie de Lascelles Brown. En janvier 2018, Nick a de nouveau frôlé le podium avec Neville quand ils se sont classés 4es à Altenberg.

À PyeongChang 2018, Nick et ses coéquipiers Ben CoakwellJoshua Kirkpatrick et Cameron Stones, sont arrivés douzièmes à l’épreuve de bob à quatre. À l’épreuve de bob à deux, Nick termine septième avec son coéquipier Jesse Lumsden.

À propos de Nick

Au‑delà du bobsleigh : Il détient un baccalauréat en administration des affaires avec majeure en entrepreneuriat de l’Université Bishops. Il aimerait devenir pompier après sa carrière en bobsleigh. Durant l’entre-saison, il aime pêcher. Son entraîneur Lyndon Rush est une de ses plus grandes idoles parce qu’il garde toujours la tête froide et reste toujours calme sous la pression. Il tient une pierre toute particulière dans ses mains avant chacune de ses descentes.