Biographie :

À ses premiers Jeux, ceux de PyeongChang 2018, Alex Kopacz a remporté l’or à l’épreuve de bob à deux avec le pilote Justin Kripps. Ils ont été le deuxième duo à terminer ex æquo pour la médaille d’or olympique en bobsleigh lorsqu’ils ont réalisé le même temps cumulatif de quatre descentes que les Allemands Francesco Friedrich et Thorsten Margis.

Dans les mois qui ont précédé les Jeux, Alex et Justin ont réussi quatre podiums de Coupe du monde à l’épreuve de bob à deux, y compris une victoire. Ils ont aussi mis la main sur le globe de cristal à titre de champions du classement général de la Coupe du monde pour la saison 2017-2018. Alex était auparavant lanceur de poids dans la ligue universitaire de l’Université Western. En avril 2013, avec l’encouragement de ses entraîneurs, il a participé à un camp de dépistage de talents pour le bobsleigh. Sa performance lui a valu une invitation pour s’entraîner avec l’équipe nationale et pour participer à un camp d’essai au mois d’août suivant. Il a vite réalisé qu’il avait du potentiel quand ses entraîneurs lui ont dit de poursuivre pendant quatre ans. En novembre 2013, après ses premières courses sur le circuit de la Coupe nord-américaine avec le pilote Nick Poloniato, Alex savait qu’il avait pris une décision.

Après cette première saison, il s’est joint au circuit de la Coupe du monde pour la saison 2014-2015 et a concouru à ses premiers Championnats du monde, tout en luttant contre la pneumonie, pour aider à pousser Christopher Spring vers une 8e place en bob à quatre. En janvier 2016, Alex est monté pour la première fois sur le podium de la Coupe du monde au sein de l’équipage de bob à quatre de Justin Kripps qui a remporté le bronze à Lake Placid. Alex a manqué la première moitié de la saison 2016-2017 en raison d’une déchirure au muscle adducteur, mais était de retour en piste à la fin janvier pour pousser Justin vers une 6e place à l’épreuve de bob à quatre aux Championnats du monde.

À propos d’Alex

Débuts : Il s’est initié au bobsleigh à 23 ans. Au‑delà du bobsleigh : Il a obtenu un diplôme en génie mécanique en 2013 à l’Université Western et continue de se perfectionner en effectuant du travail à contrat. Son emploi de rêve sera de travailler pour une entreprise à grands projets, comme la NASA, SpaceX ou Tesla. Durant l’entre-saison, il aime jouer du piano et de la guitare et suivre de temps en temps des cours de danse latine. Devise favorite : Sic Parvis Magna (C’est ainsi que les (plus) grandes réalisations naissent de rien). L’ancien bobeur allemand Olaf Hampel est son entraîneur et mentor. Il porte toujours un foulard bandana qu’Olaf portait quand il a remporté ses deux médailles d’or olympiques. Il écoute la même sélection de musique à chacune de ses courses pendant une même saison.