Comment ça fonctionne :

Une forme rudimentaire de hockey sur gazon aurait été pratiquée en Égypte il y a 4000 ans. Le jeu moderne prend forme au milieu du 18e siècle, en Angleterre. Après la fondation de la première fédération internationale, l’Association de hockey, en 1886, et l’établissement d’une réglementation universelle, l’armée britannique répand le hockey sur gazon à travers l’Empire britannique, notamment en Inde.

Le hockey sur gazon fait ses débuts olympiques à Londres 1908. Le sport est retiré du programme pour Stockholm 1912, réadmis à Anvers 1920, puis omis à nouveau à Paris 1924, les organisateurs invoquant l’absence d’une fédération internationale. La situation est corrigée en 1924, et le hockey sur gazon est réinscrit pour de bon au programme olympique à Amsterdam 1928.

Rai, Ranjeet

 

Une fédération internationale distincte est créée pour le hockey sur gazon féminin en 1927, mais ce n’est qu’à Moscou 1980 que les femmes font leur entrée aux Jeux. Deux ans plus tard, les deux fédérations fusionnent pour former la Fédération internationale de hockey. Le hockey sur gazon figure au programme des Jeux panaméricains depuis 1967.

Le hockey sur gazon se pratique sur un terrain extérieur de 91,40 m x 55 m. Les joueurs contrôlent la balle à l’aide d’un bâton en forme de crochet dont la tête est plate d’un côté et arrondie de l’autre. La face arrondie ne peut être utilisée pour jouer la balle. Il est interdit d’utiliser une partie du corps, mains et pieds compris, pour déplacer la balle. Seuls les gardiens de but peuvent frapper la balle du pied ou l’arrêter avec le corps ou leur équipement de protection.