Biographie :

Hannah Haughn souhaite jouer pour Équipe Canada depuis qu’elle a regardé l’équipe de hockey sur gazon au cours d’un tournoi de qualification en vue des Jeux olympiques de 2008 à Beijing. Elle compte aujourd’hui plus de 175 matchs au niveau international senior depuis ses débuts sur la scène mondiale en 2011. Cette année-là, à 17 ans elle était la plus jeune des membres de l’équipe qui a participé aux Jeux panaméricains de Guadalajara et qui a raté le podium de justesse. En 2013, elle a participé à la Coupe du monde junior de la FIH pour ensuite aider l’équipe senior à remporter la médaille de bronze à la Coupe panaméricaine. Elle a fait ses débuts aux Jeux du Commonwealth en 2014. En 2015, Hannah a fait partie de l’équipe canadienne qui a décroché la médaille de bronze aux Jeux panaméricains, la première du pays à cette compétition depuis 1999. Pendant ses études à l’Université de la Colombie-Britannique elle a aidé l’équipe des Thunderbirds à remporter cinq tournois nationaux de SIC/U Sports de suite. En 2012, elle a obtenu le titre de joueuse la plus utile des Championnats de SIC et le prix Joyce Slipp décerné à la meilleure joueuse de hockey sur gazon de SIC de l’année.

À PROPOS DE HANNAH

Débuts : Elle a commencé à jouer au hockey sur gazon à l’âge de sept ans… Elle a eu le coup de foudre après avoir assisté à un match intérieur à l’UBC auquel un ami de la famille participait; à sa sortie du stade, elle a trouvé un bâton brisé qu’elle a amené chez elle pour le réparer à l’aide de ruban adhésif et s’en servir aussitôt pour joindre une équipe… Autres intérêts : Elle a décroché un baccalauréat en kinésiologie de l’Université de la Colombie-Britannique en 2017… Elle travaille comme conseillère en santé mentale… Elle adore lire, courir et faire de la randonnée… De tout et de rien : Sa citation préférée : « Elle était puissante, non pas parce qu’elle n’avait pas peur, mais parce qu’elle a foncé si solidement malgré sa peur »… Elle porte un lacet rose porte-bonheur depuis qu’elle s’est jointe à l’équipe canadienne en 2010… Quand elle a vécu en Australie pendant un an, elle a été choisie pour s’entraîner et faire partie de l’équipe de gymnastique australienne en vue des Jeux olympiques de 2012… Elle a déjà fait de la compétition de ski… On la surnomme Hans… Elle s’inspire de Clara Hughes, car elle lui a montré que rien n’est impossible si on est prêt à travailler fort, attitude qu’elle adopte continuellement…