Ski de fond – PyeongChang 2018

Site de compétition : Centre de ski de fond d’Alpensia

Dates des compétitions : 10, 11, 13, 15-18, 21, 24 et 25 février (Jours 1, 2, 4, 6-9, 12, 15 et 16)

Nombre d’épreuves : 12 (6 masculines, 6 féminines)

Traditionnellement, les épreuves de ski de fond aux Jeux olympiques alternent entre style classique et style libre à chaque Jeux. En style classique, les skis bougent de manière parallèle sur une piste de neige damée mécaniquement. En style libre, il n’y a aucune restriction, ce qui rend le déplacement légèrement plus rapide.

Douze épreuves de ski de fond figurent au programme olympique et elles sont divisées en six catégories.

Skiathlon

Épreuve individuelle

Départ groupé

Sprint

Sprint par équipes

Relais (4×10 km – hommes, 4×5 km – femmes)

Le skiathlon est la seule épreuve où les skieurs utilisent les deux techniques. L’épreuve débute avec un départ groupé en style classique. Après la première portion du parcours (15 km pour les hommes, 7,5 km pour les femmes), les skis sont rapidement changés dans une aire de transition sans l’arrêt du chronomètre. S’amorce ensuite la deuxième portion de la course en style libre d’une distance égale à la première. Le premier skieur à franchir la ligne d’arrivée est déclaré vainqueur.

Stefan Kuhn

À PyeongChang 2018, les épreuves individuelles (15 km hommes et 10 km femmes) seront de style libre. Les skieurs s’élancent à 30 secondes d’intervalle et coursent contre la montre. Le gagnant est celui qui enregistre le temps le plus rapide.

Pour le départ groupé (50 km hommes et 30 km femmes) qui sera de style classique aux prochains Jeux olympiques d’hiver, les skieurs prennent le départ ensemble. Ils sont placés de manière à former une flèche, où le skieur le plus rapide est la pointe. Le premier à franchir la ligne d’arrivée gagne.

Ivan Babikov

À PyeongChang, l’épreuve de sprint sera aussi de style classique. La compétition débutera avec une ronde de qualification sur une piste d’environ 1 km afin de déterminer le classement des athlètes. Les 30 meilleurs avancent dans l’une des cinq rondes de quarts de finale. Les deux meilleurs de chacune de ces rondes, ainsi que les deux meilleurs skieurs du repêchage, avancent vers l’une des deux demi-finales. Les deux skieurs les plus rapides de chaque demi-finale, ainsi que les deux meilleurs skieurs du repêchage, passent en finale, où celui qui franchit la ligne d’arrivée en premier sera déclaré vainqueur.

Lors du sprint par équipes, de style libre à PyeongChang 2018, deux athlètes skient pour trois rondes chacun. La compétition s’amorce avec deux demi-finales. Les trois meilleures équipes de chaque demi-finale, ainsi que les quatre meilleures du repêchage, avancent en finale. La première équipe qui complète ses six tours l’emporte.

Chandra Crawford

Lors du relais (4×10 km hommes et 4×5 km femmes), les premières portions sont de style classique et les deux autres de style libre. Les premiers skieurs de chaque équipe s’élancent en même temps. Une fois leur portion terminée, ils doivent passer le relais au skieur suivant pour que celui-ci puisse s’élancer à son tour. L’équipe gagnante est la première dont le quatrième skieur franchit la ligne d’arrivée.

Le Canada aux Jeux (avant PyeongChang 2018)

Les trois médailles olympiques remportées par le Canada en ski de fond appartiennent à des femmes. La première est revenue à Beckie Scott en 2002 à Salt Lake City, où elle a remporté l’or à la poursuite sur 5 km de style classique et 5 km de style libre. Quatre ans plus tard, elle s’est jointe à Sara Renner et elles ont remporté ensemble l’argent de l’épreuve de sprint par équipes de style classique à Turin 2006. À ces mêmes Jeux, Chandra Crawford a atteint le sommet du podium à l’épreuve de sprint de style libre.

Chandra Crawford

Beckie Scott a également enregistré deux autres meilleurs résultats canadiens avec une 4e place au 10 km de style classique en 2002 à Salt Lake City et une 6e place au skiathlon à Turin 2006.

Chez les hommes, les Canadiens ont accompli de brillantes performances à Vancouver 2010 avec cinq meilleurs résultats personnels dans le top 10. Alex Harvey et Devon Kershaw ont raté le podium de peu en terminant au 4e rang à l’épreuve de sprint par équipes de style libre. Devon a terminé au 5e rang du départ groupé sur 50 km de style classique, à six dixièmes de seconde de la médaille de bronze, après une course de deux heures. Ivan Babikov a lui aussi terminé au 5e rang du skiathlon, alors que George Grey et Alex Harvey ont pris les 8e et 9rangs du 15 km style libre. Ces quatre athlètes ont atteint le 7e rang au relais 4×10 km.