Biographie :

Emily Nishikawa a fait ses débuts olympiques à Sotchi 2014, un an après avoir concouru pour la première fois aux Championnats du monde de la FIS. Emily a participé à trois Championnats du monde des moins de 23 ans de la FIS, soit en 2010, en 2011 et en 2012; elle a inscrit son meilleur résultat, un classement parmi les 16 premières, au 10 km style libre en 2011.

Elle a fait ses débuts en Coupe du monde en janvier 2008, et depuis quelques années, elle partage sont temps entre ce circuit élite et la Coupe Nor-Am. Elle a remporté le titre général de la Coupe Nor-Am en 2013‑2014 et en 2014‑2015, ayant inscrit six victoires à la dernière saison. En 2016‑2017, elle a pris le 3e rang au classement général de la Coupe Nor-Am après avoir inscrit quatre victoires. Emily s’est classée deux fois parmi les 30 premières à une épreuve individuelle de la Coupe du monde en carrière.

À PyeongChang 2018, Emily Nishikawa a terminé en 44e position au skiathlon, 13e au relais, et 30e au 30 km départ groupé de style classique.

À propos d’Emily

Débuts : Elle a commencé à skier à l’âge de 4 ans. Son frère aîné skiait également, alors elle l’a suivi. Elle a pratiqué la gymnastique au niveau compétitif jusqu’à l’âge de 14 ans lorsqu’elle a décidé de se concentrer uniquement sur le ski de fond. Au‑delà du ski de fond : Durant la saison de compétition, elle aime cuisiner, lire et faire du crochet. Elle étudie la psychologie à l’Université Athabasca. Son rêve olympique est né en regardant Beckie Scott remporter la médaille de bronze (qui a été par la suite remplacée par une médaille d’or) à Salt Lake City 2002. Elle aime regarder les compétitions olympiques de gymnastique parce que c’était son premier sport. Son frère aîné, Graham Nishikawa, a également représenté le Canada sur la scène internationale, mais aujourd’hui, il est le guide de Brian McKeever en ski paranordique.