Biographie :

Anne-Marie Comeau est revenue au ski de fond juste à temps pour se qualifier pour PyeongChang 2018 après s’être tenue à l’écart de ce sport pendant deux ans. En novembre 2017, lorsqu’elle a décidé de tenter l’aventure olympique, sa dernière participation à une compétition internationale remontait à décembre 2015. Le mois suivant, elle a concouru à une compétition de la Coupe Nor-Am à Vernon, en Colombie-Britannique, avec les mêmes skis qu’elle avait utilisés aux Championnats du monde juniors de 2012. Au début de janvier 2018, elle est montée sur le podium de la Coupe Nor-Am à deux reprises en trois jours, récoltant l’argent en skiathlon et le bronze au 10 km style classique au Mont Sainte-Anne, au Québec. Quelques jours plus tard, elle gagnait l’argent à une épreuve de 10 km style libre de la FIS au Vermont.

Anne-Marie n’avait que 16 ans lorsqu’elle a fait ses débuts en Coupe du monde à une étape qui s’est déroulée à Canmore, en décembre 2012. Et de 2012 à 2015, elle a participé à quatre Championnats du monde juniors d’affilée avant de renoncer au ski de fond pour se concentrer sur la course à pied. Elle a d’ailleurs représenté le Rouge et Or de l’Université Laval en cross-country et en athlétisme.

À propos d’Anne-Marie

Débuts : Anne-Marie a découvert le ski de fond vers l’âge de 8 ou 9 ans. Au‑delà du ski de fond : Elle étudie en administration à l’Université Laval.