Chaque jour, Olympique.ca publiera un résumé de la journée pour ne rien manquer des Jeux olympiques de Rio et des succès d’Équipe Canada.


Rio 2016 : Jour 1 | Jour 2 | Jour 3

Plongeon

À lire : Benfeito et Filion s’emparent du bronze au 10 m synchronisé

Filion et Benfeito en bronze - Rio 2016 (14)

Le duo Meaghan Benfeito et Roseline Filion a répété son exploit des Jeux olympiques de Londres en 2012 en décrochant la médaille de bronze à la plateforme de 10 m. Cinquièmes avec un ultime plongeon à réaliser, les Canadiennes ont effectué un dernier saut presque parfait, ce qui leur a permis de grimper sur le podium tout juste devant les Nord-Coréennes.

Soccer

À lire : Équipe Canada complète sa fiche parfaite en phase de groupe en vainquant l’Allemagne

L'équipe canadienne de soccer célébrant le but de Melissa Tancredi lors du match contre l'Allemagne aux Jeux de 2016, à Rio. Crédit photo : Canada Soccer

L’équipe canadienne de soccer célébrant le but de Melissa Tancredi lors du match contre l’Allemagne aux Jeux de 2016, à Rio. Crédit photo : Canada Soccer

Équipe Canada a complété la phase de groupe de la meilleure des façons en défaisant la puissante équipe allemande 2-1, notamment grâce à un doublé de la part de Melissa Tancredi. Ce premier gain en 13 rencontres internationales de l’unifolié contre l’Allemagne permet au Canada de terminer au sommet du groupe F avec trois victoires en autant d’occasions.

Volleyball de plage

À lire : Saxton et Schalk surprennent les Brésiliens

Ben Saxton et Chaim Schalk après leur victoire contre les Brésiliens au tournoi olympique sur la plage de Copacabana, Rio 2016.

Ben Saxton et Chaim Schalk après leur victoire contre les Brésiliens au tournoi olympique sur la plage de Copacabana, Rio 2016.

En matinée, Chaim Schalk et Ben Saxton affrontaient les Brésiliens Evandro Gonçalves et Pedro Solberg, grands favoris du tournoi. Après avoir perdu la première manche au compte de 17-21, les Canadiens ont eu le dessus 21 à 18 dans la deuxième manche pour forcer la tenue d’une manche ultime. Dans cette troisième et dernière manche, les deux équipes ont marqué des points tour à tour jusqu’à ce que les Canadiens marquent trois fois de suite pour prendre les devants 12 à 10. Les Canadiens l’ont finalement emporté au compte de 16-14 dans cette troisième manche. Ils pointent maintenant au premier rang du groupe D avec trois points.

À l’intérieur, les volleyeurs canadiens avaient une lourde commande devant eux, alors qu’ils se mesuraient à l’équipe hôtesse et premiers au classement mondial, les Brésiliens. Contre toutes attentes, Équipe Canada s’est emparée de la première manche en transformant un déficit de 22-24 en un gain de 26-24. Le Canada n’a toutefois pu maintenir ce rythme et le Brésil a remporté les trois manches suivantes (25-18, 25-22 et 25-17) pour signer la victoire. Pour son troisième match, le Canada affrontera la France, jeudi après-midi.

Le duo Pavan/Bansley a quant à lui continué sur sa série victorieuse en l’emportant en deux manches (21-18, 21-18) contre les Suissesses. Sarah Pavan, du haut ses six pieds cinq pouces, a réussi à bloquer sept attaques suisses à elle seule et a été la vedette d’une victoire qui place l’équipe au premier rang du poule E dans le tournoi de volleyball de plage.

Aviron

La Canadienne Carling Zeeman participait aux quarts de finale en skiff. Elle a pris le troisième rang de sa vague avec un temps de 7:34,52 s. Sa course lui a permis de se qualifier pour les demi-finales qui auront lieu mercredi, au Stade Lagoa. Elle est passée quelques centièmes seulement devant la Britannique Michelle Pearson (7:34:90 s), et tout juste derrière la Danoise Fie Udby Erichsen (7:33:24 s) et la Zimbabwéenne Micheen Barbara Thornycroft (7:34:38 s).

L'athlète canadienne Carling Zeeman dans le quart de finale de skiff aux Jeux olympiques de Rio 2016. Photo du COC /David Jackson

L’athlète canadienne Carling Zeeman dans le quart de finale de skiff aux Jeux olympiques de Rio 2016. Photo du COC /David Jackson

En deux de pointe, chez les femmes, Jennifer Martins et Nicole Hare ont pris le quatrième rang de leur course de repêchage. Malheureusement pour elles, elles devaient terminer parmi les trois premières pour avancer. L’embarcation canadienne, qui a eu un très bon début de course. À mi-chemin, elles ont tombé en quatrième position. Elles ont fini la course plus d’une seconde derrière les Françaises.

Tennis

À lire : Nestor et Pospisil en demi-finales du tournoi olympique 

Vasek Pospisil et Daniel Nestor après leur victoire en quarts de finale contre l'Italie aux Jeux olympiques de 2016, à Rio.

Vasek Pospisil et Daniel Nestor après leur victoire en quarts de finale contre l’Italie aux Jeux olympiques de 2016, à Rio.

Daniel Nestor et Vasek Pospisil continuent leur brillant parcours au tournoi en double masculin et joueront pour l’obtention d’une médaille. La paire canadienne a en effet triomphé sur les Italiens Andreas Seppi et Fabio Fognini en deux manches 6-3 et 6-1. À 43 ans, Nestor pourrait mettre la main sur une deuxième médaille olympique, lui qui avait permis au Canada de remporter sa seule médaille en tennis en décrochant l’or aux Jeux de Sydney.

Plus tôt en journée, Eugenie Bouchard et Gabriela Dabrowki ont du s’incliner au deuxième tour du tournoi en double aux mains de la paire tchèque Lucie Safarova et Barbora Strycova en trois manches de 6-7, 6-2 et 6-4. Les Canadiennes avaient pourtant bien entamé la rencontre en effaçant un déficit de 5-6 pour s’emparer de la manche 7-6. Elles ont toutefois été incapables de maintenir le rythme des échanges dicté par les Tchèques et ont baissé pavillon après deux heures et onze minutes de jeu.

Escrime

Vadim Anokhin from Russia, left, and Maxime Brinck-Croteau from Canada, competes in the men's epee individual fencing event at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro, Brazil, Tuesday, Aug. 9, 2016. (AP Photo/Vincent Thian)

Vadim Anokhin, de la Russie (gauche) et Maxime Brinck-Croteau lors de la compétition d’épée individuelle en escrime aux Jeux olympiques de 2016, à Rio (AP Photo/Vincent Thian)

Maxime Brinck-Croteau s’est incliné face au Russe Vadim Anokhin, septième favori, par la marque de 15-14. Défaite crève-coeur pour le québécois qui avait été en mesure de prendre l’avance dix contre six après les deux premières manches. Malheureusement pour lui, son adversaire a réussi une remontée dans les derniers instants, créant l’égalité alors que le cadran affichait trois secondes. Dès les premiers instants de la prolongation, Anokhin a touché la cible pour remporter la victoire.

Hockey sur gazon

Canada's Iain Smythe, left, tries to break past the Netherlands defense during a men's field hockey match at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro, Brazil, Tuesday, Aug. 9, 2016. (AP Photo/Dario Lopez-Mills)

Iain Smythe tente de percer la défense néerlandaise lors d’un match d’Équipe Canada aux Jeux olympiques de 2016, à Rio. (AP Photo/Dario Lopez-Mills)

L’équipe canadienne a été vaincue par les Pays-Bas, deuxièmes au monde, par la marque de 7-0 lors de son troisième match du tournoi à la ronde. Le Canada, maintenant en sixième position du groupe B, disputera son quatrième match face à l’Irlande jeudi à 10h.

Judo

Antoine Valois-Fortier écoute les conseils de son entraîneur Nicolas Gill après sa défaite en quarts de finale des 81 kg aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Antoine Valois-Fortier écoute les conseils de son entraîneur Nicolas Gill après sa défaite en quarts de finale des 81 kg aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Antoine Valois-Fortier a été contraint de faire une croix sur son rêve de devenir champion olympique de Rio. Après avoir perdu en quarts de finale face au Russe Khasan Khalmurzaev, Valois-Fortier n’a pas été en mesure de déjouer son adversaire japonais du repêchage, Takanori Nagase, pour passer au combat de la médaille de bronze. L’Asiatique a eu le dessus sur le Québécois, dans la deuxième moitié du combat, avec une projection (ippon).

Avant d’être stoppé par le Russe Khasan Khalmurzaev, sixième tête de série du tournoi, Valois-Fortier avait battu le champion du monde de 2013, le Français Loïc Pietri, en ronde des 32 et l’Argentin Emmanuel Lucenti en ronde des 16.

Natation

Sydney Pickrem lors du 200 m QNI aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016.

Sydney Pickrem lors du 200 m QNI aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016.

Sydney Pickrem prenait part à la finale du 200 m QNI mardi soir au stade olympique aquatique de Barra. La nageuse de 19 ans a pris le cinquième rang avec un chrono de 2:11,22 secondes. Santo Condorelli sera de la finale du 100 m style libre, mercredi soir, après avoir enregistré le troisième meilleur temps des demi-finales. Son chrono de 47,93 secondes est aussi une première pour le Canadien qui n’avait jamais nagé sous la barre des 48 secondes avant aujourd’hui.

Voile

Lee Parkhill lors de l'épreuve de laser aux Jeux de 2016, à Rio. (AP Photo/Gregorio Borgia)

Lee Parkhill lors de l’épreuve de laser aux Jeux de 2016, à Rio. (AP Photo/Gregorio Borgia)

En voile à l’épreuve de laser chez les hommes, le Canadien Lee Parhill a complété les courses 3 et 4 de la compétition en s’installant au 33e rang du classement général. Parkhill a réussi son meilleur résultat lors de la quatrième excursion en terminant neuvième. Chez les dames, également au laser, Brenda Bowskill s’est installée au 20e échelon de la série d’ouverture.

Sports Équestres

Aujourd’hui avait lieu le saut d’obstacles, l’épreuve finale pour compléter le concours par équipes. L’équipe canadienne, formée de HowardLoachO’Hanlon et Phoenixa terminé le concours au 10e rang avec un cumulatif de 339,1 points. C’est la France qui s’est emparée de la plus haute marche du podium. Nos Canadiens auront de nouvelles chances de se démarquer dans d’autres épreuves équestres au cours des prochains jours. 

Tir

Dans les épreuves de tirs, la seule représentante canadienne, Lynda Kiejko a vu son expérience olympique prendre fin aux séances de qualifications. Au pistolet 25 m, Kiejko a inscrit 269 points dans la partie précision et 552 en rapidité, ce qui fut insuffisant pour avancer en demi-finale.